Ali Bongo Ondimba effectue son retour définitif à Libreville !

samedi 23 mars 2019 Politique


Après plusieurs mois de convalescence à Rabat au Maroc, le président Ali Bongo donné pour mort par ses adversaires politiques a bel et bien regagné son pays le ce samedi 23 mars 2019 devant une foule venue de divers horizons.

« Bienvenue chez vous monsieur le président » ! « Bonne arrivée Boss » ! Autant de messages inscrits sur les banderoles des populations qui ont effectué le déplacement à l’aéroport international Léon Mba de Libreville pour accueillir celui qu’ils ont qualifié de champion !

Très attendue, l’arrivée d’Ali Bongo Ondimba a crée l’émoi à Libreville au point que même ceux qui ne sont pas de son bord politique ont fait le déplacement par curiosité. Malgré quelques doutes, dans l’ensemble, tout le monde semblait satisfait de l’avoir aperçu à l’entrée du salon d’honneur Ondimba avec à ses côtés son épouse Sylvia Bongo Ondimba et son directeur de cabinet Brice Laccruche Alihanga, entre autres.

« C’est bien Ali Bongo Ondimba que nous venons de voir. Il est de retour chez lui. Cependant on sent qu’il est encore convalescent. Que Dieu lui donne plus de forces afin de vite récupérer ses facultés physiques ! » a déclaré Obiang, un habitant de Nzeng Ayong qui a fait le déplacement à l’aéroport international Léon Mba.

« On est tous d’accord qu’Ali Bongo n’est pas mort et qu’il est rentré au pays. Mais quand je vois son état de santé, on sent qu’il ne pourra pas diriger ce pays jusqu’en 2023 » a déclaré Bienvenu Mikala , interrogé par notre rédaction.

Malgré cette arrivée triomphale d’Ali Bongo Ondimba à laquelle a assisté une foule nombreuse, certains adeptes de la théorie du complot pensent toujours qu’il s’agirait d’une mise en scène et qu’il serait mort depuis octobre comme l’atteste le témoignage de Steve un étudiant gabonais :
« On a même pas vu l’avion atterrir. Tout d’un coup, voilà Ali Bongo qui n’a même pas fait un bain de foule pour communier avec ses populations » a-t-il souligné d’un air dubitatif.


Pacôme IDYATHA

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs