Allégations de Jean Remy Yama : La réponse de la Présidence de la République

vendredi 5 juillet 2019 Politique


Déclarant mardi dernier au cours d’une conférence de presse de la Confédération syndicale Dynamique Unitaire (DU) dont il est le président, la « mort » et l’inexistence d’Ali Bongo Ondimba, Jean Remy Yama vient d’avoir le démenti via la séance de travail à la Présidence de la République, du chef de l’Etat gabonais accordée à deux membres du gouvernement.

« Ali Bongo Ondimba est mort, il n’existe plus ». Cette petite phrase de Jean Remy Yama, le Président de la plus grande centrale syndicale du Gabon, prononcée courant la semaine au cours d’une conférence de presse du syndicat dont il est l’un des responsables est depuis quelques jours la source de tensions entre ce dernier et le gouvernement. Condamnant cette déclaration qualifiée de « sans aucun foncement », le gouvernement dirigé par Julien Nkoghe Bekalé, à travers le Ministère de l’Intérieur, a annoncé des poursuites judiciaires contre le syndicaliste.

« Le gouvernement de la République condamne avec fermeté cette volonté manifeste de défier l’autorité de l’Etat », s’est indigné le Ministre de l’Intérieur et de la Justice, Edgard Anicet Mboumbou Miyakou au nom du gouvernement. Suivant implicitement l’action de cette institution, soit quelques jours après les propos du Président du syndicat, en guise de réponse du berger à la bergère, le Président de la République, Ali Bongo Ondimba a eu une séance de travail avec deux membres du gouvernement : Franck Nguema du Sport et de la Culture et le Professeur Lee White, chargé de la Foret, de la Mer, de l’Environnement et du Plan climat.

Une activité tout à fait ordinaire, mais coïncidant avec la sortie du syndicaliste. La suite de cette discorde entre Jean Remy Yama et le Gouvernement gabonais nous en dira peut-être plus de cette affaire !


Michaël Moukouangui Moukala

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs