Autonomisation de la femme : L’hommage de Julien Nkoghe Bekale aux femmes des marchés de Libreville

mardi 12 mars 2019 Economie


Le Premier ministre, Julien Nkoghe Bekale a effectué le week-end écoulé, une visite dans plusieurs marchés de la capitale, Libreville, pour encourager leur « autonomisation ».

Marché banane du carrefour B2, du Pk8, le marché du Pk12 et celui de Nzeng-Ayong, des marchés situés dans la capitale gabonaise, Libreville, ont reçu le week-end écoulé la présence d’une personnalité de marque en la personne du Premier ministre, Julien Nkoghe Bekale qui est allé encourager les femmes commerçantes pour leur « autonomisation ». Si la visite survient un jour après la célébration de la journée internationale des droits des femmes, elle montre cependant, l’attachement du chef du gouvernement à l’émancipation économique de la femme gabonaise qui lutte chaque jour pour son devenir. « Par cette visite inopinée, j’ai voulu rendre hommage à la femme gabonaise commerçante pour son dynamisme et son courage (…) », a indiqué Julien Nkoghe Bekale.

Accompagné du Gouverneur de la province de l’Estuaire, Rigobert Ikambouayat Ndeka et du Maire de la commune de Libreville, Léandre Zué, il s’agissait pour Julien Nkoghe Bekale, de « faire passer un message sur les priorités du gouvernement à l’endroit du nouvel édile de Libreville notamment le problème de salubrité publique, d’hygiène publique et de propreté de la ville » dont les ordures sont en partie produites par les marchés publics. Entre promiscuité, insalubrité, occupation illégale de la voie publique, absence d’eau, problème d’électricité et insécurité, les problèmes liés aux environnements où commercent ces femmes sont en effet nombreux. Voulant pallier ces insuffisances, le Premier ministre a rassuré ses interlocuteurs sur les actions que comptent mener son gouvernement. « Le maire est avec moi, il a entendu les doléances des commerçantes. Il va établir un plan d’actions qu’il soumettra au gouvernement et nous allons répondre progressivement aux préoccupations évoquées par ces compatriotes », a-t-il indiqué.


Michaël Moukouangui Moukala

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs