Basketball/ Litige FEGABAB-LIBABE : Dorland Bonango introduit un recours

samedi 23 juin 2018 Sport


Suspendu pour une durée d’un an pour indiscipline et insubordination par la Fédération Gabonaise de Basketball (FEGABAB), pour avoir organisé le championnat Corporate Business Ligue et la Super Coupe 2018 , le président de la Ligue de l’Estuaire de Basketball (LIBABE ), Dorland Bonango a introduit un recours, jeudi 21 juin dernier. Lequel recours porte sur le procès verbal N0°7 de la commission fédérale juridique, section homologation, portant sur sa suspension et celle de son secrétaire général Yannick Olimbo Diouf .

Annonçant la réception du courrier de la suspension et le paiement d’une amende de 100 milles francs Cfa par mail Dorland Bonango et son secrétaire général Yannick Olimbo Diouf ont, dans leur recours, précisé que l’Assemblée générale de la LIBABE est souveraine. Autrement dit la FEGABAB et son président Léopold Evah ne sont pas habilités à imposer quoi que ce soit. « La FEGAB n’étant pas membre de la Ligue de Basketball de l’Estuaire et l’assemblée générale de la ligue étant souveraine, la FEGABAB n’est pas habilitée à prononcer la suspension d’un membre de la ligue, les activités de cette dernière. Cf article 5 des statuts de la LIBABE, article 1 et 2 du règlement intérieur de la LIBABE », indique Dorland Bonango qui par la même occasion rappel le non respect de la FEGABAB de l’ordre des sanctions prévu par le barème de sanctions prévoyant l’avertissement et le blâme avant une quelconque sanction.

Pour balayer d’un revers de la main cette sanction les deux responsables de la LIBABE ont énuméré quelques irrégularités constatées dans le procès verbal de la FEGABAB. Ils notent le refus par M. Serge Landry Bigoundou soit présenté comme Vice-président sur la première page du procès verbal et comme président à la signature de fin du document. La transmission le 18 /06 / 2018 d’un procès verbal signé suite à une séance levée le 5 /06 / 2018 à 18h 00 après avoir auditionné le secrétaire général et le président respectivement à 16h00 et 17h00 le 5 /06/ 2018. La transmission d’un procès verbal portant un cachet « Secrétariat permanent » qui au regard des statuts ne fait référence à aucun organe statuaire et réglementaire de la fédération.

« Au regard de l’ensemble des éléments précités, la Ligue de basketball de l’Estuaire, représentée par son président Dorland Bonango, vous demande de prendre toutes les mesures afin de revoir ou d’annuler la décision de suspension du président et le secrétaire général de la Ligue de basketball de l’Estuaire communiqué via le procès verbal N°7 de la commission fédérale juridique section homologation », peut-on lire dans le recours adressé à la commission d’appel


Pacôme IDYATHA

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs