BOP : La fin d’un parcours !

samedi 19 mai 2018 Economie


Adopté en janvier 2015 pour établir une meilleure transparence et une bonne gouvernance dans la gestion des finances publiques, le système de contrôle Budgétisation par objectif de programme (BOP) vient d’être mis au placard par le conseil des ministres. Le système a failli à sa mission, selon le gouvernement.

Un peu moins de trois ans : cela aura été la durée de vie de la Budgétisation par objectif de programme (BOP), ce système de contrôle financier adopté en 2015 pour une meilleure maîtrise des dépenses publiques liées au développement des projets. Et pourtant, lors de sa mise en place, le programme avait été présenté par les plus hautes autorités en tête desquelles, le Président de la République, comme « une étape incontournable sur la route de l’émergence  ». Que s’est-il donc passé ?

Le programme visait une transparence accrue dans la gestion des finances publiques et une meilleure exécution des délais dédiés à l’exécution des projets. Il était la conséquence de tares observées dans la gestion des finances publiques et avait pour ambition un meilleur suivi dans l’exécution des projets. En effet, le programme voulait que l’examen de la loi des finances soit désormais axé non plus sur le montant des crédits mais sur les objectifs à atteindre. Les gestionnaires de crédits et des fonds publics devaient à cet effet rendre compte de leur travail et des investissements réalisés par rapport aux engagements pris.

Selon le conseil des ministres du jeudi 17 mai, « ce système n’a pas pu prouver son efficacité dans le cadre de son application au sein de l’administration  ». Or, le contexte économique actuel impose une maîtrise et une optimisation de la dépense publique. Ce que n’offre pas la BOP. A quel niveau le programme a failli ? Et pourquoi avoir attendu seulement maintenant pour abandonner ce programme alors que cela fait plusieurs mois que les faiblesses de ce système ont été identifiées ?


Michaël Moukouangui Moukala

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs