Boxe : Bonne moisson au Gala international France–Afrique !

mercredi 31 mai 2017 Sport


Invité parmi les treize pays du continent africain à prendre part à la 7ème édition du Gala international de boxe France-Afrique, organisé dernièrement à Grigny, la délégation gabonaise a ramené dans sa gibecière deux médailles d’or, un titre de meilleur coach mais aussi une proposition d’organisation de la 8e édition de cette compétition.

Organisé du 18 au 21 mai dernier par l’Association Universelle Grigny Boxe Découverte, le Gala international de boxe France-Afrique a souri à la délégation gabonaise qui a ramené au bercail deux médailles d’or, un titre de meilleur coach et une proposition d’organisation de la 8e édition de cette compétition. Sélectionnés par le nouveau staff de la Fédération Gabonaise de boxe, (Fegaboxe ), désormais dirigée par Alfred Bongo Ondimba, le vétéran Yannick Mitoumba, dans la catégorie des 69 kg et son compatriote, Tessa Tonda Channel (75kg), ont dominé la compétition et obtenu deux ceintures intercontinentales.

Des performances ajoutées à la bonne prestance du coach national de l’équipe gabonaise, Landry Dibangou, élu meilleur coach du tournoi qui regroupait treize pays africains hors ceux de l’Europe. « Je ne suis pas surpris de la victoire de mes deux boxeurs, car je vous disais au départ de Libreville que nous allons ramener des ceintures, car nous étions bien préparés. Dieu merci, mes deux athlètes ont respecté des consignes et m’ont même fait gagné le trophée de meilleur entraineur  » a-t-il déclaré.

Convaincu par la prestation gabonaise mais aussi par la réputation d’être un pays hospitalier et habitué aux grands événements sportifs, le comité du gala international France-Afrique a donc sollicité le Gabon pour l’organisation de la 8e édition de la compétition assortie des trophées Elites France Afrique le 26 août prochain. Une décision appréciée par le nouveau bureau fédéral qui envisage de déposer le dossier y relatif sur la table des pouvoirs publics dans un très proche avenir. Par ailleurs, si l’accord est donné par les plus hautes autorités, le pays pourrait recevoir une imposante délégation de boxeurs Français, Camerounais, Marocains, Algériens, Ghanéens, Béninois, Equato-guinéens, Congolais (Kinshasa), Congolais (Brazzaville) et Centrafricains, soit près d’une quinzaine de pays annoncés. Lesquels pugilistes seront invités durant une semaine en terre gabonaise à l’occasion de visites touristiques et festives autour de la boxe, un sport bien implanté au Gabon depuis plus de 50 ans.


PIN

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs