Boxe/ Gala international France–Afrique : L’optimisme de Yannick Mitoumba !

mercredi 17 mai 2017 Sport


Conduites par le coach national adjoint Landry Dibangou, les Panthères du Gabon, version boxe prennent part à la 7e édition du gala international France-Afrique qui s’ouvre ce mercredi 17 mai courant à Grigny. Yannick Mitoumba, pugiliste évoluant dans la catégorie des 69 kg, est l’une des deux Panthères sélectionnées. Ce dernier compte donner le meilleur de lui-même et ainsi obtenir un bon résultat.

Choisi pour défendre le drapeau gabonais à la 7e édition du gala de boxe France Afrique à Grigny, l’expérimenté, boxeur gabonais, Yannick Mitoumba a dévoilé son intention de faire honneur au pays dans cette compétition qu’il connait très bien. Yannick Mitoumba (69kg), qui refait surface après 5 ans d’absence sur la scène du noble art national participera pour les 3ème fois au gala international France–Afrique.
Plusieurs fois champion du Gabon, vice champion des jeux de l’ACNOA en 2006, 8ème de finaliste aux Jeux Africains de Maputo au Mozambique, quart de finaliste au champion d’Afrique du Maroc en 2012, mais également au tournoi continental de Gaborone au Botswana, Yannick Mitoumba entend défendre son classement de 1er en 2014, et 27ème en 2013 au Gala France-Afrique.

« Je pense que mon expérience à ce tournoi me sera favorable, parce que j’ai travaillé très dur pour aller bien défendre les couleurs de mon pays », a-t-il confié avant de s’embarquer pour la France. Considéré comme un grand inconnu du tournoi, le deuxième boxeur gabonais Tessa Tonda Channel (75 kg), triple champion du Gabon (Ndlr : en 1999, 2002 et 2007) nourrit lui aussi de grands espoirs. « Je suis quand même vice champion de la zone 4, une fois vice champion de la zone 3, quart de finaliste au tournoi préolympique du Maroc en 2012, je détiens aussi, quatre combats en sémi-pro dont trois victoires enregistrées. Enfin, j’ai quand même 12 ans d’expérience dans les combats de boxe, je ne vois pas quel type d’adversaire pourrait me décourager », a-t-il dit.

Pour l’entraineur national adjoint Landry Dibangou « les boxeurs ont préparé les combats avec acharnement et sans relâche pour que le Gabon ait au moins un de ses boxeurs en final de ce tournoi France-Afrique ».


PIN

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs