Boxe : Taylor Mabika remporte la ceinture WBC francophone !

samedi 9 juin 2018 Sport


Porte-étendard de la boxe gabonaise, Taylor Mabika s’est offert la ceinture du championnat WBC (World Boxing Concil ) catégorie lourd-léger après sa victoire contre l’albanais Nuri Seferi ,vendredi 8 juin au Palais des sports de Libreville.

Pourtant surnommé ‘’le Mike Tyson Albanais’’, Nuri Seferi n’a pas pu faire le poids face à la Panthère gabonaise Taylor Mabika, dans le cadre du combat du championnat WBC francophone organisé par Yoka Events vendredi 8 juin 2018 au palais des Sports de Libreville. Poussé par son public Taylor Mabika a mené son challenger jusqu’à l’usure pour être déclaré vainqueur après le 12e round.

Animé par l’envie de conserver son invisibilité à domicile, Taylor Mabika qui combattait pour la première fois devant son épouse et son nouveau-né à Libreville a d’entrée bousculé son adversaire avec des coups directs. Du premier au 5e round, Nuri Seferi a opté pour la contre-attaque. Une stratégie non payante face à un Taylor Mabika très mobile et très précis dans ses attaques et qui menait déjà 40 à 36 points.

Doté pourtant d’un palmarès élogieux (47 combats, 38 victoires dont 22 par K0 et 8 défaites dont 1 par KO ), Nuri Seferi qui a plus encaissé les coups qu’il n’en a donné a été mené 80-72 au 10e round. Très résistant, l’Albanais a tenu debout jusqu’à la fin du combat mené de bout en bout par Taylor Mabika.

« C’est une joie pour moi de remporter ce combat que j’ai préparé depuis 4 mois. C’est un combat qui a été difficile face à un adversaire qui ne reculait pas malgré les coups que je donnais  » a déclaré Taylor Mabika qui a remercié la Fédération Gabonaise de boxe et la structure Yoka Events, promoteur de ce combat.
Interrogé sur ce combat en terre gabonaise, Nuri Seferi a reconnu que son adversaire gabonais lui a causé beaucoup de problèmes avec sa mobilité.
Taylor Mabika inscrit son nom dans les annales de la boxe internationale en devenant le premier africain à remporter cette ceinture de catégorie lourd-léger du championnat WBC francophone.

En combat de gala semi-professionnel, le jeune Yannick Mitoumba a pris le dessus au 4e round sur son adversaire équato-Guinéen Alpha Diallo pendant que Maxime Yegnong en poids lourd a vaincu le camerounais Claude Kinfack.
En amateur mi-lourd Tessa Yaya dit ‘’Ali du Gabon’’ et son compatriote Bertrand Fofung se sont séparés avec une égalité de points. En dame, la gabonaise Mekemeza Gaëlle a été battue par une boxeuse camerounaise.


Pacôme IDYATHA

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs