Campagne nationale de déparasitage : Début de la première phase ce vendredi 20 juillet

vendredi 20 juillet 2018 Santé


La distribution gratuite des comprimés de Mébendazole qui tuent les vers intestinaux et de Praziquantel qui traite de la Bilharziose va consacrer jusqu’à dimanche, l’opération qui vise à atteindre près de 500.000 enfants âgés de 5 à 14 ans.

L’ensemble des 51 régions sanitaires que compte le pays sont concernées, toutefois 22 d’entre elles ont été retenues pour la deuxième phase de la campagne nationale de déparasitage en décembre prochain, en tenant compte de la persistance des maladies. En effet, les dernières enquêtes épidémiologiques réalisées dans cinq établissements scolaires mettent en exergue le fait que les provinces du Woleu-Ntem, de l’Ogooué-Lolo, de l’Ogooué-Ivindo et de la Nyanga sont les plus touchées par les pathologies découlant des vers intestinaux, (Ndlr : maladies qui se manifestent notamment par des diarrhées et la perte d’appétit avec une moyenne supérieure à 50% dans lesdites provinces).

En revanche, l’Estuaire, le Moyen-Ogooué et l’Ogooué-Lolo enregistrent une moyenne de l’ordre de 10 %. Les équipes du programme de lutte contre les maladies parasitaires déployées sur le terrain recommandent aux parents d’éviter de mettre à leur disposition des enfants à jeun. Les superviseurs eux sont dotés de fiches relevant éventuellement des effets secondaires tels que des vertiges, des maux de tête, des fièvres, des nausées, des vomissements voire difficultés respiratoires, enflures du corps ou visage.


PB

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs