Can 2017 : Ça passe ou ça casse pour les Panthères

mercredi 18 janvier 2017 Sport


L’équipe nationale de football du Gabon joue son avenir ce mercredi 18 janvier. C’est à l’occasion de la deuxième journée de la phase finale de la 31e Can organisée en terre gabonaise. Le Gabon est dans l’obligation de sortir la tête haute du groupe A. Et pour cause, les partenaires du capitaine Aubameyang totalisent comme les autres, 1 point au compteur, après le nul (1-1) contre la novice Guinée Bissau lors de la journée inaugurale du plus grand rassemblement du football en Afrique.

Les amoureux du football en ont pour leur compte. La rencontre de ce jour entre les Panthères du Gabon et les Etalons du Burkina a un goût de finale avant l’heure. Et pour cause, les deux équipes sont dans l’obligation de gagner, pour espérer assurer leur qualification en ¼ de finale. Dans ce groupe A, les 4 équipes ont chacune 1 point après les scores de 1 but partout, samedi entre le Gabon et la Guinée Bissau et le Cameroun face au Burkina.

Une défaite sera un coup de massue pour la formation qui va l’encaisser. « Le match de ce mercredi sera forcément dur, parce que samedi dernier en ouverture le Gabon a partagé le nul avec la Guinée Bissau (1-1). Avec ce résultat qui n’était pas attendu par grand monde, le Gabon a déjà le dos au mur. Et si le Gabon ne veut pas être éliminé dès le premier tour, il faut que l’équipe sorte le grand jeu face à nous », a confié Sita Sangaré le président de la fédération burkinabé de football. Ce dernier reconnait tout de même que son équipe joue également avec le couteau sous la gorge parce qu’une défaite va précipiter son départ du Gabon. La situation s’annonce plus grave en cas de défaite pour le Gabon en sa qualité de pays organisateur.

Le nouvel entraineur, l’Espagnol Jose Antonio Camacho, est déjà sous pression, tout comme son équipe. Car une déculottée risque d’être une pilule au goût de cendre, difficile à avaler. Le Gabon n’a d’autre choix que de se mettre dans l’esprit de l’attaque à outrance et l’efficacité absolue pour venir à bout des Etalons. La défense pour sa part doit être éveillée et également faire montre d’une puissance pour contrer l’ardeur des Etalons. Lesquels Etalons ont aussi une soif de victoire, d’où l’intérêt de cette rencontre qui sera suivie par des millions de supporters. Chacun ayant son cœur qui va battre pour son étendard.

Pierre Emerick Aubameyang, le capitaine du Gabon qui est l’un des actuels attaquants les plus puissants de la planète football doit désormais justifier l’étendue de son statut et pousser vers le sommet le Gabon en difficulté. Avec lui, il y a d’autres pépites aux talents confirmés qui doivent unir leurs efforts pour offrir au public une prestation de charme, auréolée d’une victoire qui va favoriser la qualification avant de « se battre » avec l’ogre camerounais le 22 janvier prochain.

Mario Lemina de la Juventus de Turin en série 1 en Italie est aussi interpellé pour augmenter le volume de son jeu, tout comme Didier Ibrahima Ndong de Sunderland en Angleterre qui a étalé toute sa classe lors de la première confrontation. Le bleu Denis Bouanga qui a été plaisant et efficace pour une première apparition sous la tunique des Panthères constitue un espoir pour le onze national.

Bref, tous les acteurs sont face à leur destin. Ils doivent refaire le coup de Malabo en Guinée Equatoriale ou le Gabon en débutant la 30e Can avait dominé le Burkina sur la marque de (2-0).Malick Evouna et Pierre Emerick Aubameyang avaient fait mal ce soir-là aux burkinabés. Malheureusement, la suite n’avait été que triste. Un scénario qu’il faut, indubitablement, éviter en cette période où les supporters des Panthères rêvent de voir le Gabon battre son record, c’est-à-dire dépasser le stade des ¼ de finale et faire plaisir à un peuple divisé depuis la dernière élection présidentielle. Ce mercredi est donc un grand jour pour le football gabonais obligé de se surpasser pour envoyer un signal fort à toute l’Afrique.


YAO

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs