Clôture du DNPA : « Le calme avant la tempête » dixit Jean Ping

lundi 26 décembre 2016 Politique


A l’initiative de Jean Ping, le dialogue national pour l’alternance qui a duré cinq jours s’est achevé le vendredi 23 décembre courant au Lycée Ntchoréré. Le farouche adversaire d’Ali Bongo Ondimba qui revendique toujours sa victoire à la dernière élection présidentielle a donné quelques pistes relatives aux actions qu’il entend mener dans les prochains jours.

A entendre Jean Ping, rien ne laisse présager des lendemains paisibles au Gabon, l’homme compte passer à l’action pour récupérer « sa victoire volée ». « Nous venons tous ensemble de prendre la résolution de faire du Gabon ce que nous voulons qu’il soit à partir de maintenant. Mais pour y arriver, il nous faut honorer le préalable sans lequel rien ne pourra advenir. Ce préalable, c’est la récupération sans condition de notre victoire volée. Que ceux qui ont des oreilles entendent et que ceux qui aiment ce pays comprennent bien que la clôture du présent dialogue n’est que le calme avant la tempête, car le plus dur qui est à venir dépend uniquement de Monsieur Ali Bongo, de ses maîtres à penser, de ses complices et de ses affidés. Le mot d’ordre que tout le monde attendait est désormais clairement décliné. Vous avez décidé, nous avons décidé, que chaque Gabonaise et chaque Gabonais doit dorénavant avoir en tête un objectif et un seul : récupérer par tous les moyens appropriés, oui par tous les moyens appropriés, la victoire qui nous a été volée par les imposteurs qui se sont installés par effraction à la tête de l’État. Je le redis ici avec force et conviction, toutes les hypothèses ont été examinées et mises sur la table. Rien n’a été négligé. Je dis bien Rien ! », a déclaré sans sourciller Jean Ping.

Loin d’être anodin Jean Ping a lancé un appel aux forces de sécurité et de défense « Rejoignez-nous pour sauver l’État de droit bafoué par un pouvoir illégitime qui fait de vous des mercenaires ! Sachez-le bien, au moment de rendre des comptes, ils se laveront les mains en vous laissant seuls, face à votre sort », a-t-il déclaré. Un appel qui sonne comme une invitation à tout sauf à la retenue d’autant plus que dans l’atelier intitulé, « Revendication et réaffirmation de la victoire de Jean Ping », il a été clairement mentionné de privilégier l’action, notamment en posant des actes de défiance.
Pour illustrer les actions qu’il entend mener, l’opposant a tiré son exemple de la lutte des peuples d’Europe « Comme le monde libre l’avait fait lorsque, devant le péril nazi, l’histoire ne lui avait pas laissé le choix, il nous appartient dorénavant de prendre nos responsabilités. À partir de 1940, les peuples d’Europe ont héroïquement résisté pour redevenir libres. Ils sauront donc comprendre mieux que personne que nous n’avons plus d’autre choix que de résister comme ils l’ont fait. Aides-toi et le ciel t’aidera, semblent nous dire nos partenaires. Message reçu cinq sur cinq ! ».


Tony Muru

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs