Conseil municipal de Mouila/Détournements : Jean Norbert Diramba accuse Maganga Moussavou

jeudi 23 mai 2019 Politique


Répondant au désormais ex vice–président de la République, Pierre-Claver Maganga Moussavou qui lors de sa dernière sortie, hier, a tiré à boulets rouges sur lui, Jean Norbert Diramba, Maire de Mouila a envoyé via facebook une réponse des plus salée.

Quelle mouche a piqué Pierre-Claver Maganga Moussavou ? Ce dernier lors de sa sortie d’explication à la suite de son éviction de la vice-présidence de la République s’en est également pris à l’actuel édile de Mouila, Jean Norbert Diramba. Suffisant pour provoquer la réaction de ce dernier, à la hauteur de l’attaque. C’est pourquoi, le maire de Mouila n’a pas fait dans la dentelle. Ce dernier de grossir les accusations portées contre Maganga Moussavou, mais cette fois inhérente à la gestion de la commune de Mouila.

« Je tiens à rappeler que tu as vendu à messieurs Tounkara et Chama 3 véhicules en violation des dispositions de la loi 1/2014 relative à la décentralisation. Le produit de la vente n’a jamais fait l’objet d’un versement au Trésor public. Deux de ces transactions ont été faites alors que tu étais vice-président de la République. Depuis plus de trois semaines ces véhicules sont garés à la mairie et au tribunal de Mouila en attendant la clôture de la procédure de restitution » a lancé Jean Norbert Diramba à l’endroit de l’ex vice-président de la République.

« Je te rappelle aussi que tu as ouvert un compte à l’agence BICIG de Mouila, là encore en violation de la législation en vigueur. Pour te rafraîchir la mémoire, je te signale que le dernier retrait que tu as effectué, sur ce compte (du compte bancaire du receveur dont tu étais le seul signataire) d’un montant de 2 500 000 frs remonte au 4 février 2019. Je dis bien le 4 février 2019, un jour après l’élection de l’actuel bureau. Enfin j’aimerais te rappeler que ton personnel domestique et deux de tes agents de sécurité étaient jusqu’en mars 2019 rémunérés par la mairie alors que tu n’avais plus de responsabilités dans cette institution » a ajouté Jean Norbert Diramba. Une nouvelle épine qui vient se greffer aux accusations de vente illégale de Kevazingo.


Tony Muru

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs