Cure d’austérité : Emmanuel Issoze-Ngondet déleste sérieusement son cabinet !

vendredi 6 juillet 2018 Politique


Mettant en application les mesures de restrictions budgétaires, le chef du gouvernement a dégraissé de moitié son cabinet. De 237 membres au départ, le cabinet du Premier Ministre ne sera plus composé que de 117 membres.

Le cabinet du Premier ministre allégé de la moitié de ses effectifs. En atteste les mesures individuelles du Conseil des Ministres du mercredi 4 juillet dernier. De 237 membres au départ, les effectifs de l’institution politique ont été réduits à 117 membres. Un choix stratégique qui n’est autre que la conséquence des récentes mesures de restrictions budgétaires prises lors du conseil des ministres du 21 juin dernier par le gouvernement en vue de minimiser le poids de la masse salariale sur les finances publiques. Le temps d’un retour à la normale de l’économie gabonaise, c’est avec ce nouveau corpus que le Premier ministre devrait concilier ses actions au quotidien.

Cette dissection tout comme d’ailleurs la réduction des salaires des hauts cadres de l’administration suscitent des débats et met en avant une question quasi tabou : celle de la rémunération des Ministres. En effet, ils sont nombreux à travers le pays à s’interroger sur le fait que la minoration des salaires ne concerne que les collaborateurs des ministres alors que les intéressés sont les plus privilégiés de la fonction publique. Pour l’opinion, l’effort de solidarité visant à concrétiser le « tournant historique » que vient d’emprunter le Gabon doit être généralisé.


Michaël Moukouangui Moukala

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs