Dette Gabonaise : La notation de Fitch Ratings remise en question !

vendredi 20 octobre 2017 Economie


Abaissée à « B » et classée dans la catégorie spéculative, la notation de la dette du Gabon par l’agence de notation Fitch Rating ne fait pas l’unanimité. Selon un analyste, « cette décision parait discutable ».

L’existence d’importants arriérés domestiques et extérieurs, le risque éventuel que le déboursement de la deuxième tranche des fonds garantis par le Fonds monétaire international (FMI), au titre du programme conclu en 2017 pour restructurer l’économie ont influencé négativement les spéculations de Fitch Ratings sur la notation de la dette du Gabon. De « B+ » à « B », les perspectives de la dette souveraine du Gabon sont à terme négatives. Si le déclin du secteur pétrolier persiste, la croissance ne devrait suivre la même trajectoire et ne pas dépasser 0,8% cette année.

Pour un analyste, cette notation dont l’évaluation remonte à septembre dernier est trop hâtive. Des réformes ont été adoptées et sont en cours de matérialisation pour relancer l’économie. C’est le cas du Plan de relance économique (PRE) dont de nombreux partenaires internationaux à l’exemple du FMI ou de la Banque africaine de développement (BAD) salut l’existence. « L’agence aurai pu attendre la fin de l’année 2017 pour voir si le Gabon ne respectait pas ses engagements », explique l’analyste. Quant aux tensions de trésoreries résiduelles, elles sont dues principalement au calendrier de déboursements des bailleurs multilatéraux, concentrés en décembre, pour un montant total estimé à près de 750 millions de dollars.

En conséquence, soutient l’analyste, « la dégradation de la notation souveraine du Gabon ne reflète pas l’évolution de l’économie du pays et les efforts d’accélération des réformes structurelles saluées par le FMI et la Banque mondiale ». Et ce dernier de rajouter, « la forte demande des investisseurs internationaux pour l’émission gabonaise d’août 2017 à des conditions favorables est une parfaite illustration de la confiance de la communauté internationale dans les réformes entreprises par le Gabon ».


Michaël Moukouangui Moukala

Vos commentaires

  • Le 20 octobre à 15:19, par natty dread En réponse à : Dette Gabonaise : La notation de Fitch Ratings remise en question !

    quells sont les noms et references de ce fameux analyst ? c’est incroyable, ’analyste’, ça ne veut pas dire ’Dieu’...

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre à 18:11, par ABONDO LEKELE Roland En réponse à : Dette Gabonaise : La notation de Fitch Ratings remise en question !

    Bjr Chèrs lecteurs ! Les agences de notation sont des nouveaux acteurs des marchés financiers. Elles donnent une opinion, qui peu toutefois créer un débat contradictoire. Mais cette opinion est généralement certifiées comme le cas de Fitch Ratting. Porté des jugements de non sens et de non valeur à l’encontre de ces entités dotées d’experts économistes, c’est de la folie. Le FMI est un bailleur de fond lié au gabon. Il ya très longtemps ce créancier de taille ne soutenait plus notre plan d’endettement peut etre pour des raisons qui lui étaient objectives. Dc la note de Ficth Ratting mérite son sens car elle ne dit pas que le gabon est surendétté, mais présuppose qu’avec la baisse prolongée de la production et du prix du baril de pétrole, le gabon a emprunté plusieurs fois sur le marché financier. Et elle note un risque à longterme de dégradation de cette note.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre à 18:19, par ABONDO LEKELE Roland En réponse à : Dette Gabonaise : La notation de Fitch Ratings remise en question !

    C’est le sujet de mon mémoire de recherche en DEA cette année universitaire 2017-2018 à l’UOB . Faculté de Droit et des Sciences Economiques, Département d’Economie. Je ferai un approfondissement sur cette problématique . Celle de chercher pourquoi le Gabon s’en va de plus en plus sur les marchés ? Que fait-il avec cette dette et pourquoi ne la refinance -t-il pas, quant-on sait que la dette permet de financer l’investissement à Court et moyen terme ?

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs