Election à la FEGAFOOT : Jean Fidele Diramba récuse le représentant des arbitres

mercredi 18 avril 2018 Sport


Se considérant comme le président légitime de l’Association Nationale des Arbitres de football du Gabon (ANAFG), le doyen du sifflet gabonais, jean Fidele Diramba a introduit un recours. Ce dernier conteste la participation du représentant de sa corporation au congrès de la Fédération Gabonaise de Football (FEGAFOOT), samedi prochain à Lambaréné.

Jean Fidele Diramba, (Ndlr : doyen de l’arbitrage gabonais) est monté au créneau avant-hier, le 16 avril courant, pour contester la présence du délégué représentant l’Association Nationale des Arbitres de football du Gabon. Et pour cause, il juge sa présence illégitime, au congrès de la Fédération Gabonaise de Football (FEGAFOOT). Dans son recours, Jean Fidele Diramba souligne que l’ANAFG que tout comme d’autres acteurs, membres du congrès de la FEGAFOOT, n’a pas exercé son droit de vote lors du congrès du 12 novembre 2013 qui portant sur l’adoption des nouveaux statuts et celui électif du 29 mars 2014 .

« A l’issu d’un stage des arbitres à Mouila, en septembre 2013, une parodie d’élection avait été organisée et portait à la tête M.Gil Ndum par un groupe d’arbitres y compris des stagiaires en violation de nos statuts et règlements », a indiqué Jean Fidele Diramba. Selon, lui cette association dépourvue de légitimité constitue une des raisons de l’annulation de l’élection du 23 mars 2013. L’alinéa 2 de l’article 10 des statuts de la FEGAFOOT stipule qu’ « il ne peut être reconnue qu’une seule association par corporation ».

« A la lecture de la disposition ci-dessus, et à défaut d’en apporter la preuve, la structure dirigée par M.Ndum ne peut être reconnue par le comité d’organisation. Elle ne jouit pas de la personnalité juridique et de l’affiliation à la FEGAFOOT. Dans ces conditions, la structure chaque fois représentée par le délégué Mambana Diambu ne saurait donc mériter la qualité de membre du congrès de la FEGAFOOT. Pis encore, le bureau de cette structure est illégal, la durée des mandats des associations sportives obéissant aux mandats olympique (quatre ans) mise en place depuis novembre 2013, le bureau de la présumée association ne satisfait plus aux dispositions de la FEGAFOOT et de la Fifa sur la durée des mandats », précise Jean Fidele Diramba.


Pacôme IDYATHA

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs