Eliminatoires Can U20 : Le Gabon marque des points pour la qualification

lundi 2 avril 2018 Sport


Un dimanche de paques bien sombre pour le Togo, un vrai calvaire et la joie pour le Gabon. Un après-midi difficile pour les jeunes éperviers. Le Gabon s’est facilement imposé sur la marque de (4-0) devant une équipe togolaise perdue au stade Monedan de Sibang, à l’occasion du tour préliminaire aller sur la route de la CAN de football des juniors que le Niger abrite l’année prochaine. Pour autant, les techniciens recommandent la prudence à Lomé pour le match retour.

Cela faisait longtemps que le stade Augustin Monedan de Sibang n’avait pas fait le plein. Le public a eu pour son grade avec une large victoire du Gabon devant le Togo 4-0.Les meilleurs minutes à retenir sont la 14e, 19e, 23e et 47e où l’attaque gabonaise a obligé le portier togolais, Atsu Komi Awlime à aller chercher au fond des filets le ballon. Tout s’est rapidement dessiné pour l’équipe du coach Anicet Yalla qui a emballé la partie. « Tous les buts ont été construits » a lancé un ancien international. Les deux buts de Gabriel Meye Me Ndong aux 18e et 23e minutes ainsi que le l’ouverture du score dès la 14ème minute par Eric Jospin Bekale Biyoghe et la clôture d’Alain Miyogho dès la reprise.

Le Togo a tout tenté mais n’a jamais rien réussi. Son seul homme fort, Thibault Klidje, le dossard 20, a émerveillé le public mais face à la vivacité et la pression des gabonais, il a sombré comme son équipe qui s’est permise des ratées incroyables. La défense togolaise composée de Yao Patrick Gagabo et Doungba Nantiebe sur les côtés avec dans l’axe, Koami Christian Siakou et Yendoutie Balgou, a souffert devant la puissance technique, athlétique et les enchainements de combinaisons des attaquants gabonais. Le changement d’hommes du coté des éperviers n’a rien donné, tant l’équipe a passé le temps a multiplié les maladresses.

Mais au-delà des 4 buts, Anicet Yalla, entraineur juniors gabonais estime qu’il y avait mieux à faire : « J’analyse de manière mitigée cette rencontre. Il y a une bonne équipe gabonaise en première période et une équipe qui en deuxième période a reculé. C’est vrai que cela parait logique parce que le Togo voulait revenir au score. Mais reculer comme nous l’avons fait, je crois que nous avons encore du travail à faire. Toutefois, je prévois de préserver le score au retour et de préparer comme il se doit les garçons parce que le championnat est arrêté chez nous. Mais ce n’est pas fini nous allons nous battre à Lomé ».

L’entraineur d’Oyem Athlétique Club est plutôt optimisme « C’est une analyse positive en raison du score, vu qu’il n’y a pas de championnat chez nous. Je salue surtout la réaction des jeunes dès le début du match ils ne sont pas sentis gênés. Le score aurait du être plus corsé. Mais je crois que tout de même (4-0), c’est important pour le Gabon ». A noter que la délégation togolaise a catégoriquement refusé de s’exprimé. Seul, l’ambassadeur du Togo à Libreville qui dans un sourire teinté de tristesse a affiché son optimisme : « Nous allons gagner au retour (5-0) ». Le match retour se joue à Lomé le 22 avril prochain.


YAO

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs