Equipements militaires : « Nous apportons un plus dans l’habillement militaire au Gabon », d’après Oswald Engone Efoue

vendredi 9 mars 2018 Société & environnement


C’est la première fois qu’une telle initiative se tient au Gabon. Il s’agit d’un salon militaire privé dans un hôtel de la capitale. Plusieurs responsables des forces de défense et de sécurité découvrent à travers les différents stands, les produits exposés, essentiellement composés de l’habillement des agents de force de défense et de sécurité. Avec son fournisseur, l’administrateur général Oswald Engone Efoue veulent ainsi changer la donne et permettre aux agents de défense et de sécurité d’avoir un espace où ils peuvent s’offrir un habillement de qualité. Comme dans plusieurs pays africains, le Gabon, à travers un partenaire privé, se dote d’un espace commercial pour l’habillement militaire. Entretien…

Gaboneco.com (Ge) : Pourquoi la tenue d’un tel Salon militaire privé ?

Oswald Engone Efoue : C’est pour nous l’occasion de nous faire connaitre sur le plan National et faire connaitre l’existence de la Société. Larry Business Group Security (LBGS) est une jeune entreprise de droit gabonais, créée après l’appel lancé par le Président de la République Gabonaise, le 23 Février 2016, lors de son discours sur « L’Egalité des chances ». L’entreprise est spécialisée dans la fourniture d’équipements de sécurité, au profit des agents des Forces Armées et de Sécurité ainsi que la fourniture des équipements de protection individuelle pour les entreprises et les particuliers. Nous voulons aussi permettre à nos clients, c’est-à-dire les agents de Forces de défense et de Sécurité, de venir s’assurer de la qualité des équipements proposés qui répondent aux normes internationales.

Quels sont les produits proposés ?

Nous proposons une large gamme de produits et des équipements pour les militaires, la Police, et la Gendarmerie. Les Equipements des hommes de terrain. Bien évidemment, je tiens à préciser que nous ne faisons pas dans l’armement. Donc vous trouverez chez nous : vêtement militaire (Ndlr : les tenues, veste, pantalon, chaussures, Chaussettes, béret, gant, etc.), les équipements de terrain (Lit Picot, tente, sac de couchage, Hamac, etc.), la Bagagerie (Sac à dos, etc.), les Produits Accessoires (Insignes de béret, de poitrine, des fourragères, pin’s, des boucles de Ceinture, Fanions, etc.)…

C’est vous qui fabriquez ce matériel ?

Non, ce n’est pas nous qui fabriquons ce matériel. Nous sommes une entreprise commerciale nous importons. Nous avons fait le choix de travailler avec un partenaire spécialisé dans la fabrication d’équipements destiné à des professionnels, et répondant aux normes internationales.

Pourquoi avoir choisi d’investir dans ce domaine ?

C’est pour répondre à la demande croissante de modernisation des équipements correspondant aux normes internationale. J’ai assisté à des salons militaires (Shieldafrica à Abidjan janvier 2016, et le MILIPOL à Paris novembre 2017) .Cela m’a donné l’occasion de rencontrer d’autres industriels privés Africains à l’exemple du Cameroun, de la cote d’ivoire, du Sénégal et du Tchad qui fournissent les mêmes services dans leur pays. Et les gouvernements s’appuient sur leur expertise pour le choix des équipements. Donc pourquoi pas une entreprise gabonaise qui fasse la même chose. ? Je crois que désormais nos agents de forces de l’ordre et sécurité ont leur « prêt à Porter ».

Vu la sensibilité dans le domaine des forces de défense et de sécurité, le civil que vous êtes ne rencontrez pas des difficultés ?

Au contraire, tout se passe bien sur le terrain. Je constate une très forte adhésion lorsque je vais présenter nos produits et la satisfaction de la qualité des équipements que je mets en valeur. Les autorités apprécient le fait que désormais, il y a une entreprise gabonaise qui vient leur proposer la fourniture et l’amélioration de leurs équipements dans ce contexte de mondialisation.

Est-ce que tout le monde, même les civils, peut s’offrir l’habillement militaire ?

Non, nous distribuons des équipements qui sont destinés aux professionnels, et d’un point de vue sécuritaire, l’habillement militaire, policier ou gendarme n’est pas destiné au grand public.


Interview réalisée par YAO

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs