FEGABOXE/Levée de sanction : Le souhait de Clément Sossa Simawango !

lundi 9 octobre 2017 Speciales


Face récemment aux journalistes de la presse sportive gabonaise réunis autours de l’Association Gabonaise de la Presse Sportive Indépendante (AGPSI), Clément Sossa Simawango qui vient d’être porté à la tête de la Confédération Africaine de la Boxe, compte plaider la cause du Gabon, pour la réhabilitation de la Fédération Gabonaise de Boxe (FEGABOXE), suspendue de toute activité.

Très heureux d’être avec les journalistes de la presse sportive gabonaise, membre de l’AGPSI en tournée inter-fédération depuis le 25 septembre dernier, Clément Sossa Simawango, félicité pour sa nomination au poste de président de la Confédération Africaine de Boxe, n’a pas manqué d’aborder le sujet relatif à la suspension de la FEGABOXE. Une instance qu’il connaît bien pour l’avoir longtemps dirigée. Devant les journalistes, Sossa Simawango a indiqué que la suspension est due au fait que la FEGABOXE se soit impliquée dans l’organisation d’un combat d’une ceinture WBC Méditerranéen. Lequel combat a été remporté par Taylor Mabika qui n’est pas méditerranéen comme son adversaire, le roumain Alexandru Jur. Selon lui, Taylor Mabika qui est champion IBU ne pouvait pas combattre dans une catégorie inférieure comme la WBC méditerranéen.

Par ailleurs, la FEGABOXE est aussi au centre d’un conflit en rapport avec la dernière assemblée générale élective ayant donné raison à Alfred Bongo ONDIMBA contesté par ses challengers qui l’ayant accusé d’avoir violé les statuts et règlements régissant la discipline. Le nouveau président de la CAB souhaite de tout cœur voir la FEGABOXE prendre part aux compétitions continentales comme autrefois. C’est à ce titre qu’il a fait savoir que le cas de la FEGABOXE pourrait figurer dans la liste des sujets qui seront abordés lors de la toute prochaine assemblée générale de la CAB. « Considérez qu’on s’en va avec 80% des chances pour lever cette sanction », a-t-il dit avant de préciser aussi que tout cela dépendra de l’avis du Nigéria, du Maroc, de l’Afrique du Sud, pays membres du bureau exécutif.


Pacôme IDYATHA

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs