Fin de l’atelier de renforcement des capacités sur les PPP

samedi 10 février 2018 Economie


Lancé lundi à Libreville par Nina Alida Abouna, Directrice de l’Agence Nationale de Promotion des Investissements du Gabon (ANPI), l’atelier de sensibilisation et de renforcement des capacités sur les Partenariats Publics Privés (PPP) a pris fin jeudi 8 février 2018 sur une note de satisfaction des participants.

Les deux experts du Cabinet CPCS Stéphane July et son collègue Patrick Sergant ont mis fin jeudi 8 février 2018 aux travaux de sensibilisation et de renforcement des capacités sur les Partenariats Publics Privés (PPP), initiés par l’Agence Nationale de Promotion des Investissements du Gabon (ANPI) dirigée par Nina Alida Abouna.

Reconnaissant qu’il y avait encore beaucoup de choses à dire au sujet des PPP, les experts ont déclaré. « On a donné une définition, on a proposé des principes clés de structure, de caractéristiques et nous avons également édifié les participants diverses à côté des structures contractuelles, la structuration financière pour le partenariat public-privé en abordant les secteurs d’application au développement des infrastructures du pays. Des discussions sur des potentiels projets PPP ont eu lieu .Notre cabinet essai »

- Pour Judith Lekogo, chargée d’étude au cabinet du ministre de l’économie le séminaire des PPP a été très enrichissant. « On a beaucoup appris sur les projets PPP, beaucoup de mes collègues et moi savent déjà que tous les projets ne sont pas forcément PPP .Il y a des projets qui amène à utiliser des fonds propres » a-t-elle indiqué.
« Et qu’à partir déjà du choix du projet il est primordial pour le sectoriel c’est-à-dire pour notre département ministériel de se rapprocher de la cellule PPP qui se trouve ici au niveau de l’ANPI pour essayer de faire un état des lieux sur le nombre de projets que nous avons au Gabon pour faire le choix sur ceux qui peuvent faire preuve de partenariat public-privé » a-t-elle ajouté .

« Durant tous ces jours de séminaire, j’ai appris beaucoup de choses surtout que j’ai récemment assisté à un autre séminaire sur l’évaluation des marchés publics. Avec ce séminaire sur les PPP, je fais un parallèle et je me rends compte qu’il est beaucoup plus facile pour les opérateurs du secteur public de s’engager par rapport aux projets sociaux comme économiques. Je pense que les PPP appellent à faire une étude préalable pour faire une comparaison entre le marché public et le marché privé. Au sortir de ce séminaire on devra désormais mettre plus l’accent sur une étude de faisabilité et essayer d’avoir tous les contours du projet avant de se lancer.  » a confié Mihindou Vincent, participant au séminaire.

« Au sortir de cette formation nous avons appris comment avoir les meilleurs mécanismes sur les PPP. La formation a été enrichissante mais très courte. Désormais on est mieux outillés sur les PPP qui sont aujourd’hui un effet de mode dans la finance » a confiéMarie Noëlle Foungues, participante.


Pacôme IDYATHA

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs