Football/ ANAFG : « Je suis venu changer les choses dans l’arbitrage gabonais », selon Christian Mouity

mercredi 6 février 2019 Sport


Elu à la tête de la présidence de l’Association Nationale des Arbitres de football du Gabon, samedi dernier à Libreville, l’ancien arbitre Fifa, Christian Mouity a accordé une interview à la rédaction de Gaboneco dans laquelle il décline sa vision et ses objectifs.

Gaboneco (Ge) : Trois jours après votre élection à la tête de l’association nationale des arbitres football du Gabon, comment vous sentez-vous ?

Christian Mouity (CM) : Je me sens bien en ce moment, j’ai un sentiment de devoir accompli. Après deux semaines de campagne éprouvante, les arbitres ont massivement choisi le cadeau du Renouveau, j’en suis honoré.

Quels sont vos objectifs après votre élection remportée haut la main ?

J’ai proposé aux arbitres un plan stratégique, composé de trois axes, huit objectifs et 33 actions. Dans l’axe 1, je pense à la restructuration et la gouvernance de l’ANAFG. L’objectif 1 consistera à redéfinir et actualiser le mode de gouvernance de l’association. L’objectif 2 : respecter les procédures, appliquer les instructions du comité exécutif et assister les arbitres victimes d’agressions et autres préjudices. L’axe 2, lié à la motivation et à l’élargissement du socle des adhérents (arbitres) fait appel à l’objectif 3 qui consistera à fidéliser les adhérents. L’objectif 4 nous permettra de prévenir et protéger les arbitres contre certains risques et comportements. L’objectif 6, c’est la mission qui consistera à attirer le maximum des nouveaux membres.

L’axe 3 de mon plan stratégique qui fait allusion à la mobilisation des ressources est rattaché à l’objectif 7 consistant à favoriser la transmission des savoirs et disposer en qualité et en quantité des effectifs suffisants. L’objectif 8 va aider le bureau à soutenir la réalisation des programmes et différentes activités.

Quelle place accorderez-vous à la Fédération Gabonaise de Football (FEGAFOOT) et la Ligue Nationale de Football (LINAF) ?

Nous accorderons une place importante et des relations privilégiées dans un esprit de franche collaboration, car ces deux instances demeurent nos principaux partenaires.

Que pensez-vous du conflit LINAF/FEGAFOOT qui a toujours prévalu dans la désignation des arbitres participant aux différentes compétitions ?

Ce conflit ne sert pas les intérêts du football, encore moins les arbitres. Il poursuit des intérêts personnels. Pourtant, le règlement sur l’organisation de l’arbitrage au sein des associations-membres de la Fifa prévoit la prérogative à la FEGAFOOT, mais au Gabon, les responsables de nos institutions méprisent tout simplement les textes au grand dam des arbitres. Comme vous le savez, l’initiateur de ce conflit n’est autre que l’actuel président de la Fédération gabonaise de football qui est du reste imité par l’actuel président de la LINAF. Il semble se dégager un manque de confiance entre les deux entités. Dans ce contexte, il faut créer une commission mixte de désignation des arbitres.

Certains arbitres dénoncent des intimidations, des injustices pour le passage en grade, si les faits sont avérés que comptez-vous faire ?

Le stage de passage en grade est un moment particulier pour l’arbitre. Il consacre les années d’efforts. Malheureusement, les critères sont généralement biaisés par le copinage, le clanisme et l’anti valeur qui l’emportent sur la compétence. Nous proposerons d’organiser, de manière périodique, les stages de la promotion sur toute l’étendue du territoire, contrairement à ce qui se fait à présent. Nous l’appellerons examen national de passage en grade. Cet examen aura lieu tous les 2 ans et permettra de contrôler le fichier des arbitres et de suivre leur évolution. A terme, nous proposerons à la Fegafoot un statut sur l’arbitrage qui définira le lien entre les arbitres et les institutions qui les gèrent. Il définira également le plan de carrière les droits et obligations de deux parties. Nous militerons pour étoffer le nombre des instructeurs afin d’éviter le monopole actuel et permettre plusieurs évaluations.


Pacôme IDYATHA

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs