Football : Bafetimbi Gomis et Ecuele Manga à l’école publique d’Akebé II

jeudi 15 juin 2017 Sport


Parrain du tournoi inter-entreprise de foootball, dénommé Corporate Challenge, le défenseur des Panthères du Gabon Bruno Ecuele Manga et son ami international français et capitaine de l’Olympique de Marseille, Bafetimbi Gomis ont partagé des moments de joie avec les élèves de l’école publique d’Akebé II de Libreville, le mardi 13 juin dernier.

Dans le cadre des activités du Corporate challenge lancé le 3 juin dernier à Libreville, le parrain Bruno Ecuele Manga et son hôte de marque, Bafetimbi Gomis de l’Olympique de Marseille ont rendu visite aux élèves de l’école publique d’Akebé II en début de semaine, précisément mardi dernier. « C’est toujours un plaisir de visiter des enfants dans une école, on a vu les difficultés qu’ils traversent au quotidien. Nous allons essayer d’apporter notre soutien, peut-être pas pour régler tous les problèmes mais on ferra quelque chose, car ce sera bénéfique pour ces enfants qui sont l’avenir de demain », a déclaré Bruno Ecuele Manga.

Pour son premier séjour en terre gabonaise, le franco-sénégalais Bafetimbi Gomis n’a pas caché sa volonté de faire un geste en direction des élèves de l’école publique d’Akebé qui apprennent dans des conditions difficiles. « Je suis venu assister mon ami, Bruno, qui est un joueur africain pour une bonne cause. Je pense que venir à Libreville ne doit pas se limiter aux beaux endroits. J’ai été très touché par le travail qui est fait par la directrice de l’école publique d’Akebé. Je suis vraiment content d’accorder mon temps à ces enfants là. Je verrais comment faire pour apporter ma pierre à l’édifice », a fait savoir Gomis avant de rajouter « Je me porte garant à aider cette école avec Bruno. Nous avons eu la chance que Dieu nous ait choisi en nous donnant des moyens, nous devons  ».

Une visite fort appréciée du côté de l’école. « C’est une grâce car il y a beaucoup d’école à Libreville, je bénis le seigneur pour le choix porté sur l’école publique d’Akebé II. C’est vraiment quelque chose bien pour les enfants, vous-même vous voyez l’engouement. L’arrivée de ses joueurs peu susciter le rêve chez les enfants, car tous ne sont pas appelés à être derrière un bureau », a précisé Alice Lemboumba, directrice de l’école publique d’Akebé II.

Créée en 1975, l’école publique d’Akebé II comportant un cycle pré-primaire et primaire enregistre des carences en tables blancs et connait également des difficultés en approvisionnement électrique, sans oublier l’insécurité régnante en raison de la vétusté des locaux.


PIN

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs