Football/Can U17 : Pierre Mfoumbi, entraineur national : « Je rêve de qualifier le Gabon pour la Coupe du monde »

lundi 20 mars 2017 Sport


Repêché par la CAF, la Confédération Africaine de Football, pour organiser du 14 au 28 mai prochain la 12e Can de football des moins de 17 ans (à Franceville et Port-Gentil), le Gabon prépare son équipe nationale. La direction technique nationale a déployé des membres à travers le pays, pour un travail de détection. En ce moment, les techniciens attendent les résultats de l’IRM, (L’imagerie par résonance magnétique) effectuée sur tous les jeunes pour dégager un groupe de 40 footballeurs qui ira en stage afin d’aboutir aux 23 élus. Le sélectionneur des cadets gabonais, Pierre Mfoumbi caresse l’ambition de terminer dans le carré d’as, synonyme de qualification pour le Mondial de la catégorie en octobre prochain en Inde. Entretien.

Gaboneco (Ge) : Comment se déroule le travail de détection pour constituer l’équipe nationale des cadets qui doit participer à la Can en mai prochain ?

Pierre Mfoumbi (PM) : Pour le moment nous avons commencé par la première phase. Il y a eu quatre sites de détection : Libreville, Port-Gentil, Franceville et Tchibanga. Actuellement nous sommes dans la deuxième phase. Les 80 joueurs retenus et ceux de l’année dernière ont participé à un tournoi. En ce moment nous disposons de 59 joueurs sur les 93 retenus au début.

Ge : C’est pour quand la liste définitive des 40 qui vont aller en stage ?

PM  : Nous attendons les résultats de l’IRM effectuée sur tous les joueurs. On doit d’abord être fixé sur l’âge des joueurs afin d’éviter des problèmes. Il nous faut des vrais cadets, c’est à dire des enfants nés entre 2000 et 2002.

Ge : Donc sur le terrain vous avez rencontré des enfants qui avaient dépassé l’âge requis ?

PM : Oui dès la première phase. On a même rencontré des parents tout à fait honnêtes qui nous ont avoué que leurs enfants étaient en réalité plus âgés. On sait clairement qu’il y a des actes de naissance trafiqués. C’est fort de cela que nous avons pris la décision de faire subir aux enfants les tests du bracelet. Là-dessus la FIFA est très rigoureuse.

Ge : Les 2 mois qui restent avant le début de la Can vous suffisent-ils pour bâtir une équipe compétitive ?

PM : On n’a pas le choix. On a été pris de court. C’est le mois dernier que la CAF a désigné le Gabon pour remplacer Madagascar. Nous étions déjà éliminés. Si les choses peuvent aller vite, cela va nous faciliter le travail et on pourra avoir une équipe vaillante.

Ge : L’idée de renforcer l’équipe nationale avec des jeunes évoluant en Europe était envisagée. Qu’en est-il exactement ?

PM  : Jusque-là je ne vois rien bouger à l’horizon. Cela ne me dérange nullement. S’il y a du renfort on va sauter sur l’occasion. Pour le moment je me concentre avec les gosses que j’ai en main.

Ge : Avez-vous une idée précise de vos adversaires dans le groupe A, le Cameroun, le Ghana et la Guinée ?

PM : Oui pour le Cameroun qui se prépare depuis l’année dernière. Le coach adjoint est un ami, il s’agit de Tomas Libbih qui était ici au Gabon. Par contre je ne sais rien des autres. Nous irons donc à l’aventure et nous essaierons de nous imposer.

Ge : Le Gabon semble manquer d’ambition, vous, à titre personnel, quelles sont vos ambitions en allant à cette Can ?

PM  : Dire que je vais gagner la Can, c’est exagéré. Mais j’ai envie de terminer dans le carré d’as pour qualifier le Gabon pour la première fois à une Coupe du monde de football des cadets (Ndlr : en Inde en octobre prochain). C’est la 3ème fois que notre pays va jouer la CAN U17. Moi je suis à ma troisième prestation avec les petites catégories. En 2009, j’ai joué la finale du tournoi de l’UNIFAC (l’Union des Fédérations de football d’Afrique centrale). Tout récemment avec les U15 le Gabon était deuxième. Je vais tout faire pour représenter honorablement le Gabon. J’invite les autorités à accélérer les choses pour nous permettre de bien nous préparer parce que nous sommes en retard. Il nous faut aller rapidement en stage pur sortir la liste des 23 ambassadeurs.


Propos recueillis par YAO

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs