Football/LINAF : Rigobert Nzamba oriente « l’opération Mamba » vers les présidents de clubs

mardi 25 avril 2017 Sport


POG FC fait partie des clubs de football du championnat de ligue 1, placés sous tutelle. En clair, la Ligue nationale de football professionnel (Linaf) gère désormais la manne financière attribuée par l’Etat à cette équipe, et ce, jusqu’à la fin de la saison. Une situation à mettre à l’actif des agissements des présidents des clubs véreux. C’est du moins la perception du coach de POG FC, Rigobert Nzamba qui par ailleurs souhaite que « l’opération Mamba » s’intéresse également aux présidents des clubs qui ont détourné la subvention de l’Etat depuis 2012.

Gaboneco (Ge) : Votre équipe est placée sous tutelle ! Comment vos joueurs et vous vivez-vous cette décision ?

Rigobert Nzamba (RN)  : Nous vivons difficilement cette situation. Notre président a détourné les fonds que l’Etat a débloqué pour nous permettre de jouer le championnat cette saison. POG FC fait justement partie des équipes qui ont des salaires impayés pour les joueurs et dirigeants. C’est vraiment triste de constater que l’Etat a remis 40 millions de F CFA au président de POG FC. Le comble c’est que l’Etat, la fédération et la Linaf savent très bien que ce président n’a pas payé les joueurs et dirigeants. Mais il a eu l’audace de déposer des justificatifs approuvés et validés par la LINAF. Vous pensez que c’est normal ?

C’est ce genre de comportements qui plombe le football national. Plusieurs joueurs sont sans salaires et d’autres sont sans logement parce que il y a des dirigeants qui ne sont pas sérieux. Que la Linaf sache qu’en mettant sous tutelle les clubs, elle doit payer les arriérés des joueurs de POG FC. La LINAF doit s’attendre à une plainte de la part du club, si les arriérés ne sont pas payés.

Ge : Est-ce que l’Etat n’est pas le premier responsable de ce vol organisé ?

RN  : Non l’Etat aide déjà en débloquant suffisamment d’argent. Maintenant, il y a des personnes qui détournent cette manne et appauvrissent le championnat et les joueurs. Ces gens n’aident pas l’Etat et notre football.

Ge : Pourquoi n’y a-t-il pas de contrôle de l’Etat ?

RN : Oui dans ce sens, c’est une énorme faiblesse du Gouvernement qui débloque les finances publiques sans un contrôle rigoureux. Mais, l’Etat c’est aussi la LINAF à qui on remet l’argent. Je crois que la Linaf ne fait pas bien son travail. Elle ne contrôle pas cet argent. La LINAF ne fais que distribuer des millions aux présidents de clubs. Il n’y a pas de rigueur de la part de nos dirigeants. Chacun fait ce qu’il veut ! Que certains présidents de clubs sachent que l’argent que l’Etat met à la disposition du football, n’est pas pour eux. Il faut que l’opération mamba touche aussi les présidents qui ont détourné l’argent depuis 2012.

Ge : C’est le cas de votre président à POG FC ?

RN : Mais bien sûr ! C’est connu de tous, le président de POG FC a détourné l’argent de l’Etat. Il doit être présenté devant le juge. On ne doit pas s’amuser avec l’argent du contribuable. Le président a joué avec l’argent de l’Etat et il n’est pas poursuivi. C’est grave. Après quand les joueurs saisissent la justice tout le monde leur tombe dessus alors qu’à la base ils n’ont pas de salaires. Il n’y a personne pour défendre ces jeunes qui depuis novembre sont sans argent.

Ge : L’association nationale des footballeurs professionnels du Gabon va bientôt porter plainte contre POG FC pour non-paiement des salaires, en parlez-vous avec les joueurs ?

RN  : Ces joueurs ce sont mes enfants. Je suis tout à fait d’accord avec cette association qui défend correctement les intérêts des joueurs. Il faut que chacun fasse bien son travail. Cette association mérite d’être remerciée tant elle dénonce les graves injustices vécues dans le monde du football. Il faut et je le répète que l’opération Mamba descende aussi dans les clubs pour savoir ce que les présidents des clubs ont fait de l’argent du contribuable gabonais. Le football est tué par nos dirigeants trop cupides. Avant il y avait des dirigeants qui aimaient le football.


YAO

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs