Football/ Mondial Russie 2018 : Le Maroc attend de pied ferme le Gabon

lundi 25 septembre 2017 Sport


Le match Gabon-Maroc du 7 octobre prochain à Casablanca a pris l’accent d’une finale. Normal, d’autant plus que l’équipe qui s’offre la victoire, augmente ses chances de participation à la 21e coupe du monde de football. Là encore, il faudra souhaiter un faux pas des Ivoiriens à Bamako. En tout cas, au Maroc on croit dur comme fer que l’obstacle du Gabon sera franchi avant d’aller chercher la qualification en Côte-d’Ivoire en novembre.

C’est le genre de rencontre qui fait saliver. Le public en aura pour son compte samedi 7 octobre prochain au complexe sportif Mohamed V de Casablanca quand les Lions de l’Atlas du Maroc vont croiser les Panthères du Gabon. Une seule consigne dans les deux camps : attaquer et attaquer encore pour marquer le plus de buts . L’objectif étant de prendre les 3 points. Ce qui va faire 9 unités pour le Maroc en cas de victoire ou 8 pour le Gabon.

C’est pour ne pas rater ce tournant capital que le staff technique des Lions a décidé de se retirer une semaine durant à Rabat. « Hervé Renard a opté pour Rabat en raison de sa proximité avec Casablanca pour ne pas fatiguer les joueurs avec de longs déplacements », confie un journaliste marocain. Pour cette rencontre des fauves, l’une des finales avant l’heure de ce groupe C, Hervé Renard va rassembler tout ce que le Maroc compte comme talent. Sauf deux ou trois changement s de dernière minute, la liste qui va être publiée sera identique à celle qui a faitvoler en éclats le Mali (6-0), lors de la 3e journée des qualifications comptant pour le Mondial Russie 2018.

Le technicien français à la tête des Lions a de quoi se réjouir. Il va à coup sûr faire appel pour la première fois au néo-international marocain, Amine Harit. Le milieu offensif de Schalke 04, en Allemagne a choisi de jouer pour le Maroc. Par le passé, il a évolué avec les différentes équipes de France en petite catégorie. Il a remporté l’Euro 2016 des moins de 19 ans avec Kylian Mbappé.

Munir El M’hamedilui pour sa part a repris la compétition en Espagne. Il s’est distingué en stoppant trois penaltys. Une prestation qui a qualifié son club en Coupe d’Espagne. Autre satisfaction, l’attaquant Aziz Bouhadouz s’est remis de sa blessure face au Mali. L’attaquant du FC Sankt Pauli, en deuxième division allemande est en jambes. Par contre, Hervé Renard a de quoi de se faire du souci. Et pour cause, l’un de ces joueurs clés, Nabil Dirar s’est blessé dernièrement avec son club Fenerbahçe, lors de la rencontre face à Alanyaspor pour le compte de la 5è journée de La SüperLig en Turquie.

Au-delà de cette incertitude, le Maroc affiche la claire ambition de jouer un vilain tour au Gabon. « Il ne faut pas gagner, il faut les “détruire”. Il faut les “dévorer” (rires), sportivement, bien sûr. Les Lions de l’Atlas doivent absolument dévorer les Panthères du Gabon. Les Lions n’ont aucunement peur. On sait la chance qu’on a. On sait que notre destin est entre nos mains. C’est à nous de continuer à travailler dans la même optique parce que c’est de cette façon qu’on fera des résultats  ». En s’exprimant ainsi dans la presse marocaine, Mustapha Hadji, le sélectionneur adjoint des Lions mesure justement la force et le potentiel de son équipe.
Le milieu offensif des Lions de l’Atlas, Fayçal Fajr, est tout aussi enthousiaste« On sait que ce match face au Gabon est un match important. On n’a pas besoin de se le répéter. On a nos cartes entre nos mains. On a deux matchs qui arrivent. Le premier, celui du 7 octobre contre le Gabon, on doit absolument le gagner parce qu’on a envie de se qualifier en Coupe du Monde et parce qu’on joue à domicile à Casablanca dans un stade où le Maroc n’a plus évolué depuis huit ans. On a vraiment envie d’empocher les trois points de la victoire pour aller disputer la finale en Côte d’Ivoire au mois de novembre.

Sachant que le Gabon a crée la sensation en allant battre à Bouaké le leader ivoirien (2-1), une victoire qui a réanimé Mario Lémina et les autres Panthères, le milieu de terrain de Getafe CF en Espagne estime que l’adversaire est un client à prendre au sérieux «  L’équipe du Gabon a de bonnes individualités et un bon collectif. Je pense que ça va être un match engagé. Ils ont encore la possibilité de se qualifier comme nous. Forcément, ça va être un match où les deux équipes vont devoir attaquer parce qu’elles ont besoin de gagner. En tout cas, ce ne sera pas une rencontre fermée. On va aborder ce match comme on avait abordé les autres. Que ce soit le Gabon, la Namibie ou la Zambie, en Afrique c’est toujours difficile ».

Dans cette poule C, qualificative pour le Mondial en terre russe l’année prochaine, les Ivoiriens qui iront jouer à Bamako contre les Maliens sont premiers avec 7 points. Les Marocains sont dauphins, ils ont 6 points. Le Gabon lui se classe 3e avec 5 points. Les Aigles du Mali gardent la dernière place avec 2 unités.


YAO

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs