Football/Tournoi Action Solidarité : La CNAMGS remporte la première édition

lundi 4 juin 2018 Speciales

le Tournoi inter-entreprise organisé depuis le 26 mai dernier pour soutenir le projet de construction d’une salle multimédia, dénommé « Action Solidarité 2.0 », initié par l’ancien international gabonais Rémy Ebanega et parrainé par son ancien coéquipier des Panthères du Gabon , Malick Evouna a pris fin samedi 2 juin sur les installations synthétiques d’Era Center. Opposé à la CNSS, la CNAMGS s’est imposé, lors de la séance de tirs au but, sur la marque de (3-0).

Après le nul (1-1) au terme du temps réglementaire, la CNAMGS a battu en final du tournoi inter entreprise, dénommé « Action Solidarité », la CNSS (3-0), samedi 2 juin dernier à Oyem, dans le nord du Gabon. « Je remercie les organisateurs, toutes les équipes qui ont participé à ce tournoi. Nous sommes contents d’avoir remporté cette première édition du Tournoi inter-entreprise lié au projet Action Solidarité. Au delà de la victoire nous étions là d’abord pour le fair-play. La CNSS notre adversaire n’a pas démérité, ils ont bien joué depuis le début, mais comme cette équipe a croisé cette fois-ci le fer, elle ne pouvait que perdre », a déclaré Jean Paulin Bekale, capitaine de la CNAMGS.

Interrogé, le capitaine des corpos de la CNSS a estimé que le plus important était d’abord de prendre part à la compétition, et que son équipe a manqué juste de chance lors de l’épreuve des tirs aux buts. « Nous reviendrons en force l’année prochaine et cette fois nous remporteront le trophée », a affirmé Danys Mombo Yeye, capitaine de la CNSS. « Surpris de voir autant d’entreprises se mobiliser. Je suis satisfais, surtout que tout s’est bien passé avec une dizaine d’entreprises mobilisées. La CNAMGS, sponsor officiel du projet Action Solidarité 2.0, a remporté la compétition à la hauteur certainement de son engagement. Le niveau était élevé, j’ai reconnu certains avec qui j’ai joué d’autres qui ont joué avant moi pratiquement dans toutes les équipes. Cela démontre aussi que beaucoup de footballeurs ont su se reconvertir à la fin de leur carrière » , estime Remy Ebanega.

Bon à savoir : les entrées générées par la compétition ont été reversées dans le compte dédié à la construction de la salle multimédia dans la ville d’Oyem.


Pacôme IDYATHA

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs