Franck Nguema, un vendeur d’illusions de plus pour la gestion du sport gabonais ?

jeudi 17 octobre 2019 Sport


Alors que tout semble lui échapper même dans l’affaire de la chaine de télévision TV+ qui l’oppose à ses frères, Franck Nguema, continue de croire qu’il est l’homme de la situation pour le renouveau du sport gabonais. Cependant, 100 jours après sa nomination à la tête du ministère des sports, les sportifs avertis se sont bien rendu compte qu’il avait plus tendance à s’afficher sur les réseaux sociaux , sans pour autant imprimer sa touche au sein du département qu’il dirige et élaborer une nouvelle direction pour le développement du sport gabonais.

Franck Nguema, le neveu d’André Mba Obame qui accepté la main tendue d’Ali Bongo Ondimba, quelques années après la mort de son cher oncle, opposant au pouvoir des Bongo qu’il a côtoyé pendant longtemps , possède-t-il des épaules assez large pour conduire à bon port le sport gabonais de plus en plus en panne dans toutes les disciplines ?

Pour marquer sa présence et au sein du ministère des Sports, le député d’Akanda avait accordé des audiences aux différents responsables des fédérations sportives au lendemain de sa nomination. Plusieurs mois après, rien de concret n’a été réalisé pour rassurer l’ensemble des sportifs gabonais quant à la reprise des différents championnats bloqués faute de subvention allouées par l’Etat gabonais.

En effet, dernièrement, le patron du sport gabonais a montré ses limites lorsqu’il a été désavoué par les présidents des clubs de football de première et deuxième division. Fixant le démarrage du championnat national de Football au mois d’octobre, Franck Nguema a vu sa décision annulée par les responsables des clubs qui ont brandi un problème de non respect de délais dans la préparation des joueurs et des garanties financières, des données vraisemblablement occultées par le fils de Medouneu. C’est finalement le mois de novembre prochain qui a été choisi par les clubs pour lancer le Gabon Oil National Foot1.

Pendant que le ministre des Sports est attendu sur plusieurs chantiers comme le bicéphalisme paralysant le bon fonctionnement des fédérations sportives, l’organisation des compétitions, l’accompagnement et la préparation des sportifs pour de meilleurs résultats etc , l’enfant terrible de Medouneu serait vraisemblablement plus occupé à poster des selfies sur les réseaux sociaux et surtout à effectuer les nombreux voyages avec les différentes délégations sportives tout en étant accompagné de ses proches , tout frais payé par le contribuable gabonais.

Quel bilan à la tête du ministère des Sports après 100 jours de magistère ?

Depuis son arrivée à la tête du ministère des sports et de la culture, la majorité sinon le plus grand nombre des personnes s’accordent à dire que Franck Nguema a un bilan plus que maigre. Mais l’homme ne manque pas d’occasion pour s’approprier les rares succès que le Gabon enregistre ces derniers temps dans différentes disciplines sportives comme s’il y était en réalité pour quelque chose.

On a pu le voir tout excité lors des 12e Jeux Africains avec les quelques médailles engrangées par les athlètes gabonais en Judo, Taekwondo par Karène Agono (or, -70 kg dames), Sarah Mazouz (or, 73 kg dames), Luc Manogho (bronze, -100 kg hommes), Anthony Obame et Maria Mouegha (bronzes) ou l’athlète Gorra Maganga finaliste du 200 m qui se préparent tous dans l’anonymat le plus complet sans aucun soutien véritable de l’Etat gabonais, alors que ces athlètes se consacrent corps et âme à placer le Gabon sur l’échiquier du sport mondial.

Si les farouches défenseurs du ministre des Sports s’accrochent aux deux dernières victoires des Panthères en match amical contre le Burkina Faso (1-0 ) et le Maroc (3-2) les 10 et 15 octobre, pour justifier désormais son bilan qu’ils jugent positif, nul besoin d’être devin pour dire que n’importe quel ministre aurait pu bénéficier de ce facteur chance accompagnant l’équipe nationale, actuellement en confiance et en pleine reconstruction avec une prise de conscience individuelle de tous ses acteurs en tête desquels sa méga star Pierre Emerick Aubameyang .

Après, le tout n’est pas de danser tel un enfant ayant reçu son premier cadeau de Noël comme nous avons pu le voir sur une vidéo montrant Franck Nguema dans les vestiaires des Panthères après la victoire contre les Lions de l’Atlas. Il doit d’abord être capable de créer un environnement sain, propice pour des résultats meilleurs dans la durée. Faire appliquer entre autres l’idée de la charte disciplinaire valable pour toutes les sélections, prendre l’engagement de la prise en charge des soins médicaux des joueurs se blessant en plein exercice de leur métier comme cela aurait dû être le cas pour Abdoulaye Merlin Tandjigora abandonné à lui-même après une blessure contractée sous le maillot des Panthères.

L’abandon du Stade d’Angondjé

Construit à coup de milliards de francs Cfa pour la CAN 2012, le stade d’Angondjé se dégrade chaque jour sous les yeux du ministère des sports habilité. Envahi par les hautes herbes et les reptiles de tout genre, le stade d’Angondjé a eu la vie sauve grâce à une indignation collective manifestée sur les réseaux sociaux par de nombreux gabonais. Comment comprendre que le ministre puisse faire du nettoyage du stade d’Angondjé un événement grandeur nature filmé en direct sur la page officielle de son organisation comme si cela était un exploit à applaudir ?

Des promesses et encore des promesses…

On est tenté de croire qu’entre la parole déclarée et l’application de celle-ci, il ya un véritable fossé chez le ministre des sports. Le dernier fait en date c’est le cas des agents de la CNOGEMCNI et de l’ANAGEISC qui réclamaient 7 mois de salaires impayés, la liquidation de leurs droits légaux et donc du solde de tout compte qu’il avait promis en juillet dernier afin de régler la situation au plus vite. Depuis, ce serait le silence radio selon les concernés.

Que prévoit Franck Nguema pour une meilleure prestation des Panthères version cyclisme à la prochaine Tropicale Amissa Bongo ? Que dire de la redistribution des droits d’auteurs pour ce qui est de la Culture qui semble être un sujet complètement occulté pour Franck Nguema certainement plus occupé à mystifier tout le monde avec sa bonne humeur déployée à tout va sur les réseaux sociaux pour donner l’illusion que tout va bien dans le meilleur des mondes.... du moins pour lui !


Pacôme IDYATHA

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs