Gabon Télévision : Les 26 agents sanctionnés réintègrent leur boîte

mercredi 16 mai 2018 Politique


La décision a été prise hier mardi 15 mai courant, au cours d’une séance de prise de contacts entre le nouveau ministre de la communication, Guy Bertrand Mapangou qu’accompagnait sa déléguée, Chantal Akouosso et le SYPROCOM, (Ndlr : syndicat des professionnels de la communication). Au sortir de cette séance, les 26 journalistes qui avaient été mis à la disposition du secrétariat général du ministère de la communication pour avoir refusé de se plier au casting imposé sous l’ère Alain-Claude Bilie By-Nze, vont regagner leur boite, Gabon première.

Ce devrait être un revers pour l’ancien ministre de la communication, Alain-Claude Bilie By-Nze de voir certaines de ses décisions être ainsi détricotées par son successeur, Guy Bertrand Mapangou. En effet, le nouvel arrivant a décidé hier d’annuler la mesure de son prédécesseur qui, pour sanction, avait mis à la disposition du secrétariat général du ministère de la communication, 26 reporters pour avoir refusé de participer à l’exercice du casting qu’il avait imposé aux médias publics. Conséquence : ces journalistes devront réintégrer Gabon 1ère. Une grande victoire pour le SYPROCOM qui dénonçait depuis, une mesure arbitraire puisque le casting ne concernait que les journalistes présentateurs et non les reporters.

Quid de la création d’autres chaînes ?

Mais la réaffectation des journalistes abusivement sanctionnés dans leur service habituel n’est manifestement pas la seule mesure que Guy-Bertrand Mapangou souhaite défaire. Au sujet de KANAL 7 que son prédécesseur voulait transformer en Gabon Télévision culture et Radio Gabon musique, le nouveau patron en charge de la communication a estimé qu’il serait judicieux de résoudre d’abord les problèmes de des deux chaînes publiques existantes (Radio Gabon et Gabon 1ère), au lieu de multiplier la création d’autres entités qui viendront rajouter des problèmes aux problèmes. C’est dire que la création de ces nouvelle chaînes a désormais peu de chances d’aboutir, en tout cas pas tant que Guy Bertrand Mapangou sera le patron de la communication.


Leno KOLEBA

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs