Gabon Wood Show : La filière bois se cherche une place !

mercredi 20 juin 2018 Economie


Le Gabon Wood Show, la première exposition internationale dédiée à l’industrie forestière ouvre ses portes aujourd’hui, mercredi 20 juin au Jardin Botanique avec pour objectif de valoriser le savoir-faire local.

Historiquement, le Gabon n’a jamais était un pays industriel, au sens propre du terme surtout en ce qui concerne la transformation de bois. Avant 2010, année de mise en place de la mesure d’interdiction d’exportation des grumes sans première transformation préalable, le pays était, au même titre que ses voisins du Bassin du Congo, un pays exportateur de bois tropicaux. Le « semblant » de transformation qui existait, concernait uniquement les produits artisanaux comme les planches à construction et à fabrication des meubles domestiques. La part de bois transformé exportée était quasi insignifiante.

En 2010, l’instauration de la restriction d’importation des grumes non transformées prônée par l’actuel Président de la République, Ali Bongo Ondimba, a changé les choses et ouvert la voie à de nouvelles perspectives avec l’horizon de l’industrialisation de la filière bois. Le partenariat public-privé (PPP) conclu entre l’Etat gabonais et le groupe singapourien Olam pour l’implantation d’une zone spéciale dédiée au bois à 27 kilomètres de Libreville a plus ou moins boosté le secteur forestier. En atteste l’implantation de 77 entreprises dont une quarantaine dédiées aux bois soit, 29% des unités de transformation du bois.

Suivant le rapport de l’analyste économique Mays Mouissi, la ZES de Nkok a été partant de ce constat, un support face aux changements structurels opérés dans la filière bois. La zone absorbe aujourd’hui 46% de la production de grumes pour une production de 42% de bois transformés. En 2010, l’industrie du bois représentait 1,5% du PIB nominal du Gabon. En 2016, elle est montée à 2,3%. Au cours de la même période, la contribution en valeur de la filière dans la formation du PIB est passée de 62,2 milliards FCFA à 160 milliards FCFA (+157%).

« Ces innovations dans le bois offrent l’opportunité de révolutionner le marché des matériaux de construction et de l’habitat au Gabon, en termes de coût et d’efficacité, offrant de nouvelles opportunités à l’industrie locale du bois (portes, fenêtres, bardages). Le même potentiel peut être trouvé sur le marché régional où les changements démographiques, l’urbanisation croissante et le développement de la classe moyenne créeront des besoins considérables en matière d’habitat et augmenteront les opportunités de marché pour le bois transformé », soulignait le Président de la République, Ali Bongo Ondimba même si la marginalisation des coûts et l’accessibilité des matériaux transformé fait toujours débat au Gabon.

En tant que plateforme de promotion et d’échange, le Gabon Wood Show qui s’ouvre aujourd’hui, mercredi 20 juin offre des nouvelles opportunités pour les exploitants et potentiels exploitants car pouvant établir des connexions, développer des idées pour augmenter la gamme et la qualité des entreprises, apprendre de nouvelles techniques et sources d’approvisionnement. L’exposition présentera les derniers produits et innovations dans l’industrie forestière de la région.


Michaël Moukouangui Moukala

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs