Gangrène diabétique, une des causes d’amputations

mercredi 31 mai 2017 Santé


La gangrène diabétique, comme son nom l’indique est une manifestation du diabète. Elle représente un danger pour les personnes qui en souffrent, car cette dernière est l’une des causes de nombreuses amputations. Quelles sont les causes de cette pathologie et les conséquences que cette dernière peut entrainer ?

De nombreuses personnes à travers le monde et au Gabon en particulier vivent sans savoir qu’elles sont porteuses du diabète. Une maladie qui touche toutes les couches sociales, et sans exception d’âge. Au Gabon, près de 144 000 personnes seraient atteints de cette pathologie. Selon le Ministère de la Santé, d’ici 30 ans, la prévalence pourrait atteindre les 20%. Fort de ce constat le ministère demande aux populations de connaître leur statut face à cette maladie à travers de multiples campagnes de sensibilisations.

En effet, selon le premier rapport mondial sur le diabète de l’Organisation Mondiale de la Santé, publié à l’occasion de la Journée mondiale de la Santé, 422 millions d’adultes vivent avec le diabète, principalement dans les pays en développement. L’Organisation avait lancé un appel pour mettre un terme à cette augmentation des cas de diabète dans le monde et à mieux prendre en charge les patients.

Il est donc bon de mieux connaître ce qu’est la gangrène diabétique
La gangrène diabétique est une nécrose des tissus, causée par un choc, une infection ou par l’exposition à un froid intense. Les blessures mal traitées et infectées amènent les malades à la gangrène puis à l’amputation d’un membre.
D’après le personnel de santé, en général, dans tous les types de gangrène, le premier symptôme est une perte de la sensibilité et de la mobilité. La zone atteinte devient froide, prend progressivement une coloration sombre et finalement, se nécrose. Pour éviter cela, il faudrait « Manger équilibré ; éviter des plats trop gras, trop salés ou trop sucrés ; pratiquer régulièrement une activité sportive et lutter contre l’obésité. »

Il n’est pas rare de rencontrer des personnes qui ont été amputées à cause de la gangrène. D.D., jeune gabonaise a été amputée d’une jambe à cause d’une gangrène dont elle ignorait la cause. « J’avais fait une chute, à la suite de cette dernière j’ai eu une petite blessure négligeable. Avec le temps celle-ci s’est infectée, mon entourage me disait que j’avais reçu un « fusil nocturne ». Je me suis rendue chez un nganga qui m’a scarifié la jambe. Après ce jour, ma vie a basculé, je me suis retrouvée internée au point où ma jambe a été amputée à cause du diabète dont je souffrais sans le savoir. Je demande à tout le monde de se faire consulter à l’hôpital, si je l’avais fait je n’aurais pas eu à ce jour une jambe en moins. »


Marielle Ilambouandzi

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs