Habitat : L’audit résoudra-t-il la crise du logement au Gabon ?

mercredi 28 décembre 2016 Politique


Pour comprendre ce qui ne va pas dans le domaine de l’habitat, le Ministre de l’urbanisme et par ailleurs Vice-Premier Ministre, Bruno Ben Moubamba a commandité un audit. S’agit-il d’un énième coup de sabre dans l’eau ?

Ce sera la première fois que ce Ministère lance une telle initiative. Si cette initiative suscite des interrogations, elle permettra néanmoins de voir clair dans le secteur de l’Habitat et de mettre par la même occasion à nu les problèmes enregistrés dans le domaine. Pour le patron dudit département ministériel, l’audit permettra de démasquer, mais surtout de neutraliser les « fossoyeurs » du foncier au Gabon. La volonté de Bruno Ben Moubamba découle en partie du constant selon lequel les logements sociaux construits dans le cadre d’un partenariat publics-privé sont illégalement occupés. « Nous confirmons avoir commis un audit de l’habitat pour déterminer les responsabilités des uns et des autres dans le naufrage de la question du logement, de l’urbanisme et de l’habitat dans notre pays », a souligné Bruno Ben Moubamba qui n’a pas manqué de souligner que le dossier des squatteurs d’Agondjé est désormais sur la table du Procureur de la République.

Dilemme ?

En quelques 10 ans, la population de Libreville a considérablement augmenté par rapport à celle des zones rurales. Ce qui a évidemment une poussée et forte demande foncière. A cela s’ajoute de « l’absence » de véritables politiques d’assainissement et d’urbanisation. Conséquence : malgré les efforts consentis, la problématique du logement est un véritable casse-tête chinois. Du coup, il est fort improbable qu’un simple audit peut constituer la panacée du secteur. Mais sans vouloir jouer aux oiseaux de mauvais augures, attendons de voir les conclusions et l’application des recommandations dudit audit.


Michael Moukouangui Moukala

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs