Homicide à Avéa : Duplicité de l’amour !

mercredi 9 août 2017 Société & environnement


La mort qui frappe une famille dont l’un des membres, une jeune dame, Corine Monezip vient d’être froidement abattue par son « amant », cela semble se produire assez souvent chez nous par ces temps de morosité sur les plans économico-financiers, nous invitant à une réflexion sur le sens que chacun donne au mot « Amour ». Certes, l’on peut tuer par passion, d’où ce que l’on qualifie de crime passionnel, mais faut-il y voir une manifestation du véritable amour ?

Il est difficile de quantifier l’amour et les sentiments, y compris par des procédés scientifiques nous apprenait en substance le musicien congolais Rochereau. C’est pourquoi, l’on peut tolérer qu’il y ait, selon les cas, une foultitude de comportements allant de la passion à la jalousie, tant « le sentiment le plus proche de l’amour est la haine ». L’acte qui a été posé en fin de semaine dernière au quartier Avéa de Libreville mérite bien que l’on s’attarde un peu sur la signification que lui donnent les commentateurs. D’aucuns y voient un acte résultant de la trop grande affection que nourrissait l’homme vis-à-vis de son amante, d’autres considèrent plutôt que ledit homme voyait ses intérêts lui échapper après l’annonce faite par la défunte relative à l’éventualité d’un divorce si jamais il ne changeait pas de conduite.

Dans tous les cas, il y a eu meurtre et privation à une famille de jouir de sa progéniture, bien au-delà, c’est le pays qui se trouve privé d’un des cadres à la compétence avérée. Quelque soit la raison qui sera avancée pour justifier le crime, il reste qu’il pose un problème de fond, celui de l’Amour dont Chateaubriand avait dit qu’il ne fallait pas badiner avec. Simplement parce que trop de gens évoquent ce sentiment sans parfois mesurer la portée du propos qu’ils tiennent. D’où d’autres, certainement par expérience, affirment qu’il y a aimer et Aimer. C’est-à-dire qu’il ya amour de raison et Amour véritable, celui qui vient des tréfonds du cœur et qui amène deux êtres à être liés pour la vie. C’est que les alliances entre hommes et femmes ne visent pas les mêmes objectifs, c’est pourquoi il importe de revenir aux sources, au temps de nos grands parents qui entrevoyaient dans le mariage l’union non seulement de deux êtres, mais aussi et surtout de deux familles.

Aimer n’est pas une évidence !

Aimer, c’est faire parler son cœur, être capable de se substituer à autrui, partager non seulement ses joies, mais aussi ses peines. Comment se demande-t-on, à partir d’un tel postulat, expliquer que quelqu’un en vienne à priver un autre de la vie qui, comme on le dit si souvent, ne vaut rien, même s’il faut reconnaître que rien ne la vaut. C’est donc dire que d’aucuns qui utilisent le verbe aimer l’utilisent vaguement ou se trompent sur le plan sémantique au point de le projeter à la face des autres pour donner l’impression de vivre ce qu’ils disent, alors qu’il n’en est rien. Si aimer, c’est avoir droit de vie et de mort sur son partenaire, alors ce n’est qu’une illusion si l’on dit aimer l’autre. Car, l’Amour auquel le seigneur appelle ses fils est un amour sincère qui vient du fond du cœur et lie les gens à jamais. N’a-t-il pas recommandé aux hommes de s’aimer les uns, les autres.

Et c’est pourtant cela que l’homme trouve chose très complexe, lui, qui est plutôt habitué à haïr et à faire du mal. L’amour, doit-on comprendre, n’est pas objet de calcul, même s’il se fait sur la base d’un registre où les appréciations peuvent ne pas avoir le même poids les unes que les autres pour chaque individu. Mais, il reste toujours cette constante qui veut qu’il soit quelque chose de doux, profitable pour tous, aussi longtemps que cela peut durer. Il doit de plus être transmis de générations en générations et ressembler à un phénomène culturel et humain. Regrettable de ne donc pas le retrouver chez certains de nos semblables !


Dounguenzolou

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs