Insalubrité à Libreville : Les défis du futur édile ?

lundi 28 janvier 2019 Société & environnement


L’élection des présidents des conseils municipaux et départementaux pointe inexorablement à l’horizon. A Libreville, des défis importants structurés autour de l’insalubrité attendent principalement le ou la futur(e) maire de la capitale administrative et politique du Gabon.

Malgré des réunions de crise tenues à l’Hôtel de ville de Libreville, au Ministère de l’Intérieur et, à la Présidence de la République ces deux dernières années, la gestion de l’insalubrité au sein de la capitale gabonaise ne s’est guère améliorée. En moins de deux ans, on est tenté de dire que la situation a considérablement empiré . Les quartiers périphériques et populaires, sources de production massive d’ordures ménagères, sont exposés quotidiennement aux maladies et autres épidémies potentielles générées par l’amoncellement en plein air des déchets . Les rues, partiellement nettoyées enlaidissent le visage de la ville. Les habitants des quartiers populaires sont les premiers affectés par l’insalubrité galopante.

Alors que l’élection des conseils municipaux et départementaux sur l’ensemble du territoire se tiendra le 3 février prochain, l’insalubrité de Libreville va constituer sans aucun doute le premier gros chantier du prochain édile de la capitale gabonaise. Comment parviendra-t-il à venir à bout de cette épineuse question, au moment où le partenaire de l’Etat chargé de la collecte des ordures, à savoir l’entreprise Averda, semble être essoufflée du fait d’une dette qui court depuis quelques années ?

Chercher à régler cette question, c’est avant tout parvenir à trouver un consensus sur la dette de plus de 20 milliards de francs CFA de l’Etat gabonais envers Averda, qui fragilise l’organisation des activités de l’entreprise donc, porte un coup fatal à son service. Mais où trouver ces fonds pour redonner à Libreville son lustre d’antan ?


Michaël Moukouangui Moukala

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs