Interview Parfait Ndong : « On est à la recherche de partenaires sérieux capables de s’installer au Gabon »

lundi 8 décembre 2014 Sport


A l’origine d’un projet de création d’un centre de formation de football à Libreville, l’ancien international gabonais, Parfait Ndong qui vit désormais en Suisse, s’est entretenu avec la rédaction de Gaboneco.com sur les tenants et aboutissants de la structure mise en place depuis deux mois en collaboration avec ses anciens coéquipiers en équipe nationale, Guy Nzeng, Jean Daniel Ndong Nze et le coach Dacosta Soares

normal\"> 115%;font-family:Cambria;mso-ascii-theme-font:major-latin;mso-hansi-theme-font:
major-latin\">Gaboneco (Ge) : Vous vivez en Suisse et on vous retrouve ce matin au stade de Nzeng
Ayong de Libreville en tant qu’encadreur
de plusieurs jeunes footballeurs. Que pouvez-vous nous dire à ce sujet ?

normal\"> 115%;font-family:Cambria;mso-ascii-theme-font:major-latin;mso-hansi-theme-font:
major-latin\">Parfait Ndong (PN) :
mso-bidi-font-size:12.0pt;line-height:115%;font-family:Cambria;mso-ascii-theme-font:
major-latin;mso-hansi-theme-font:major-latin\"> normal\">Je suis arrivé de Suisse depuis dimanche dernier car j’ai lancé depuis
deux mois, un projet lié au  football. Je
suis donc venu à Libreville pour offrir 
du matériel au staff qui a été
mis en place pour l’encadrement des jeunes joueurs qui s’entrainent  actuellement au stade de Nzeng Ayong, comme c’est
le cas  ce matin.

normal\"> 115%;font-family:Cambria;mso-ascii-theme-font:major-latin;mso-hansi-theme-font:
major-latin\"> Ge : Vous parlez d’un projet de football. S’agit-il
d’un centre de formation ou d’une école de football ? D’où vous est venue
cette idée ?

normal\"> 115%;font-family:Cambria;mso-ascii-theme-font:major-latin;mso-hansi-theme-font:
major-latin\">PN  :
12.0pt;line-height:115%;font-family:Cambria;mso-ascii-theme-font:major-latin;
mso-hansi-theme-font:major-latin\"> Je ne peux parler d’une école de football
car une école de football signifie des structures en place avec des  données palpables. Disons que c’est une
occupation pour les enfants qui participeront aux différents championnats du Gabon.
Une idée qui vient d’un constat fait sur les U17 les U20 de notre pays qui ont
souvent des problèmes de formation de base. Cela permettra de former des jeunes
joueurs à notre image dans les catégories poussins, minimes cadets et juniors,
qui prendront  part au championnat D3.

normal\"> 115%;font-family:Cambria;mso-ascii-theme-font:major-latin;mso-hansi-theme-font:
major-latin\">Ge : On vous a surpris en pleine réunion avec les parents des joueurs
dans les locaux du stade de Nzeng-Ayong. Quelle était l’objet de cette
rencontre ?

normal\"> 115%;font-family:Cambria;mso-ascii-theme-font:major-latin;mso-hansi-theme-font:
major-latin\">PN :
12.0pt;line-height:115%;font-family:Cambria;mso-ascii-theme-font:major-latin;
mso-hansi-theme-font:major-latin\"> Il
était question pour moi de présenter de long en large aux parents des joueurs,  le projet qui est devenu réalité depuis deux
mois. On a échangé tout en faisant connaissance dans l’optique d’élaguer les
zones d’ombres autour de ce projet. Les
parents se sont montrés plutôt réceptifs.

normal\"> 115%;font-family:Cambria;mso-ascii-theme-font:major-latin;mso-hansi-theme-font:
major-latin\">Ge : Vous étiez déjà à l’origine de la création d’un club de D2
à Lambaréné, mais qui a disparu mystérieusement. Est-ce que vous ne craignez
pas de vivre la même expérience avec ce projet ?

normal\"> 115%;font-family:Cambria;mso-ascii-theme-font:major-latin;mso-hansi-theme-font:
major-latin\">PN :
12.0pt;line-height:115%;font-family:Cambria;mso-ascii-theme-font:major-latin;
mso-hansi-theme-font:major-latin\"> Le
projet de Lambaréné est très différent de celui-ci qui est basé sur la formation.
Vous savez qu’avoir un club D2 demande des moyens financiers pour payer les
salaires des coachs, du personnel et les primes des joueurs. Ce que vous ne
relevez pas,  c’est que  ce club a quand même existé pendant dix ans et
a joué  trois fois la montée en D1. Sans
soutien derrière nous, le club n’a pu survivre. Là, c’est différent, on s’engage avec des enfants dans le cadre de la formation.
Nos moyens restent sans doute limités, mais au moins nous n’avons pas pour
ambition d’accéder en D1 où cela nous
reviendrait certainement plus cher. Avec ces enfants, on a besoin d’abord de
moyens humains et de  matériel.

normal\"> 115%;font-family:Cambria;mso-ascii-theme-font:major-latin;mso-hansi-theme-font:
major-latin\">Ge : Avez-vous pensez à demander de l’aide à l’Etat pour vous
donner un coup de pouce ?

normal\"> 115%;font-family:Cambria;mso-ascii-theme-font:major-latin;mso-hansi-theme-font:
major-latin\">PN :
12.0pt;line-height:115%;font-family:Cambria;mso-ascii-theme-font:major-latin;
mso-hansi-theme-font:major-latin\"> J’ai
pour habitude de penser d’abord au résultat avant d’aller demander de l’aide.  Je ne vais pas aller voir la Fédération
gabonaise de football, le ministre des Sports ou le chef de l’Etat pour
demander les moyens alors que je n’ai encore rien prouvé.

normal\"> 115%;font-family:Cambria;mso-ascii-theme-font:major-latin;mso-hansi-theme-font:
major-latin\">Ge : Quels sont vos objectifs à court et à long terme ?

normal\"> 115%;font-family:Cambria;mso-ascii-theme-font:major-latin;mso-hansi-theme-font:
major-latin\">(PN) :
12.0pt;line-height:115%;font-family:Cambria;mso-ascii-theme-font:major-latin;
mso-hansi-theme-font:major-latin\"> Les
objectifs que j’ai assigné à  l’entraineur Alain Dacosta qui est le
superviseur des entraineurs qui s’occupent des 200 joueurs au sein de notre
centre de formation, sont la montée en D1 dans 4 ans pour l’équipe junior,
placer plusieurs  joueurs dans les sélections
nationales du pays.

normal\"> 115%;font-family:Cambria;mso-ascii-theme-font:major-latin;mso-hansi-theme-font:
major-latin\">Ge : Qui sont vos collaborateurs dans ce projet ?

normal\"> 115%;font-family:Cambria;mso-ascii-theme-font:major-latin;mso-hansi-theme-font:
major-latin\">PN :
12.0pt;line-height:115%;font-family:Cambria;mso-ascii-theme-font:major-latin;
mso-hansi-theme-font:major-latin\"> Je
suis accompagné dans ce projet par mon ancien coach Alain Dacosta, mes anciens
coéquipiers en équipe nationale Jean Daniel Ndong Nze, directeur sportif chargé du recrutement, par Guy
Nzeng pour l’équipe première, Constant Tamboucha qui s’occupe des juniors et
Bibang Nzoulu pour les cadets. Contrairement à ceux qui pensent que les anciens
joueurs gabonais mettent plus l’accent sur l’argent, nous venons, de manière
bénévole, mettre notre expérience au service de la nation gabonaise à qui nous
voulons rendre tout ce qu’elle nous a donné.

normal\"> 115%;font-family:Cambria;mso-ascii-theme-font:major-latin;mso-hansi-theme-font:
major-latin\">Ge : Avez-vous déjà contacté des partenaires en Suisse ou
ailleurs ?

normal\"> 115%;font-family:Cambria;mso-ascii-theme-font:major-latin;mso-hansi-theme-font:
major-latin\">PN :
12.0pt;line-height:115%;font-family:Cambria;mso-ascii-theme-font:major-latin;
mso-hansi-theme-font:major-latin\"> Non,
pas encore. Avoir un partenaire pour
accompagner des cadets, des minimes ou une équipe de troisième division est un
processus qui s’avère compliqué. Vous remarquez que même les clubs de D1 au
Gabon ont du mal à trouver des partenaires internes ou externes. Pour l’heure, nous
sommes à la recherche de partenaires sérieux capables de s’installer au Gabon
et  qui ne  viendront pas vers nous dans le seul but de nous  proposer de l’argent pour qu’on leur vende des joueurs
.

normal\"> 115%;font-family:Cambria;mso-ascii-theme-font:major-latin;mso-hansi-theme-font:
major-latin\">Ge : Un mot à l’endroit des parents qui ont accepté de vous confier leurs
enfants ?

normal\"> 115%;font-family:Cambria;mso-ascii-theme-font:major-latin;mso-hansi-theme-font:
major-latin\">PN :
12.0pt;line-height:115%;font-family:Cambria;mso-ascii-theme-font:major-latin;
mso-hansi-theme-font:major-latin\"> Ce que
je peux dire aux parents de ces jeunes en particulier, et aux Gabonais en
général, c’est de nous faire confiance. Cependant, nous sommes toujours en
quête de bénévoles, coachs et membres du staff technique afin d’accroitre la
dynamique de cette structure naissante.


PIN

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs