José Antonio Camacho déjà à pied d’oeuvre

mardi 6 décembre 2016 Sport


Accompagné de quelques membres de son staff, le nouveau sélectionneur des Panthères du Gabon l’Espagnol, José Antonio Camacho a démarré ses activités avec la supervision du championnat National de Football à Libreville comme à l’intérieur du pays le weekend dernier.

En application des clauses de son contrat qui préconisent entre autres d’assister aux matchs du championnat gabonais de football de première division, José Antonio Camacho a honoré de sa présence le stade Pierre Claver Divoungui de Port-Gentil lors de la rencontre POG-FC Vs Mounana (0-0).

Selon l’entourage de l’ancien joueur et coach du Real Madrid, sa présence dans les stades lui permettra de repérer les talents locaux pour la construction d’ une équipe nationale homogène composée de joueurs internationaux évoluant à l’étranger et ceux évoluant au sein du National Foot 1 en vue de la CAN Total Gabon 2017.

Avec à ses côtés le Directeur Technique National José Garrido qui a assuré l’intérim sur le banc des Panthères, José Antonio Camacho a profité de sa présence dans la capitale économique pour visiter le stade dédié à l’organisation de la CAN Total Gabon 2017.

José Antonio Camacho en visite au stade de Port-Gentil

Moins de deux semaines après son arrivée au Gabon, Camacho bénéficie déjà d’un élan de sympathie et d’admiration de la part de certains férus du ballon rond qui reprochaient à Jorge Costa de National Foot et de manquer de considération envers le National foot et les joueurs locaux pourtant aussi talentueux que ceux partis monnayer leur talent sous d’autres cieux.


PIN

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs