Journée Mondiale du Conte : Au Gabon, célébration du Conte dans les langues vernaculaires

samedi 18 mars 2017 Culture & people


À l’occasion de la journée mondiale du conte, le patriarche musicien conteur Michel Pecoinh et le Lollipop Beach club en partenariat avec Mopessa 7, NGOMCOM, Magistral management et Femme Action Moanda organisent le 20 mars 2017 "la journée du conte dans les langues de chez nous ".

À l’instar des conteurs du monde entier, ceux du Gabon s’apprêtent à célébrer la journée mondiale du conte, organisée le 20 mars de chaque année. Au programme de cette célébration gabonaise, des prestations des meilleurs conteurs traditionnels, des groupes de danse et d’artistes tradi-modernes. Ainsi, sont attendus des conteurs tels que Michel Pecoinh, Jean romain Ngumené, Christopher "le roi conteur", Tate Ibouangue, Ludwine Nguema, Arlette Maganga, les étudiants d’art dramatique de l’école nationale d’art et manufacture (ENAM), Maman Olga de Femme Action Moanda etc.

Un choix porté vers la valorisation du tissu linguistique gabonais caractérisé par une pluralité de langues vernaculaires car pour le conteur Michel Pecoinh, cette journée est « l’occasion de promouvoir notre culture, de donner goût à la jeunesse, de se réapproprier le patrimoine linguistique et aussi de rassembler les fils du pays autour d’un même idéal : le conte et partager les valeurs d’unité, de solidarité de pardon, de paix pour un développement palpable ».

N’en demeure moins, qu’au-delà de la mission d’éveil culturel, cette journée est l’occasion de rappeler aux yeux du monde les difficultés que rencontrent les conteurs gabonais, au quotidien. Manque d’espace culturel, de promotion, de financement et d’accompagnement pour ne citer que ceux-là. D’ailleurs, Michel Pécoinh le conteur le plus en vue au Gabon estime que « cette journée est aussi l’occasion d’attirer l’attention des autorités en charge de la culture et des arts car il est temps et même urgent d’investir un peu plus dans la culture qui pour nous reste le socle à travers lequel toute société efficiente bâtit sa légende et son histoire ; mais aussi de soutenir les acteurs culturels et organiser le secteur culturel pour que les industries culturelles au Gabon deviennent une réalité ».

Le rendez-vous est donc pris pour le lundi 20 mars 2017, dès 9h30 au Lollipop Beach, situé face à la maringa au bord de mer.


Moulenda Fatombi Waris

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs