Judo : Vers la mort de la fédération ?

mardi 14 novembre 2017 Sport


Créée pourtant en 1965, mais jugée désormais illégale, au motif qu’elle ne remplit pas les conditions nécessaires pour être considérée comme une Fédération de judo, celle-ci fait l’objet de plusieurs critiques.

Depuis un peu plus de deux mois, certains techniciens du judo tirent la sonnette d’alarme. Leur combat, sauver, selon eux, ce sport au Gabon dont la fédération est gérée par André Angwe, en poste depuis 22 ans, avec semble-t-il l’aide de certains poids lourds du Ministère de tutelle. A la veille d’une éventuelle élection fédérale, il est reproché a André Angwe de gérer de manière autocratique cette fédération. Le mandat du président fédéral bouclé depuis la fin des derniers Jeux de la Francophonie prend fin sans aucune assemblée générale. En attendant les élections dont la date n’a pas encore été communiquée, des judokas tels Ghislain Essabé, ancien Secrétaire Général, et d’autres vont jusqu’à démontrer l’imposture de cette instance faitière qui selon eux ne respectent pas les textes.

« Deux ligues dans la province de l’Estuaire, un club dans le Haut-Ogooué et une seule ligue légale, celle de l’Ogooué Maritime et donc une Fédération illégale », a indiqué Ghislain Essabé qui a aussi révélé les liens entre certains agents du Ministère des Sports et le président fédéral, André Angwé, suspendu et « miraculeusement » réhabilité. « Peut-il nous dire ce qu’il a laissé au judo et ce que nous garderons de lui après 22 ans de règne sans partage ? Pourquoi ne veut-il pas passer la main alors qu’il est conscient de son bilan négatif et surtout que nous les judokas on ne veut plus de lui ? », a lancé sans ambages un ancien international, aujourd’hui président de club. Sa colère est d’autant plus grande, car pour lui « la Fédération gabonaise est gérée par trois ou quatre personnes ».


Pacôme IDYATHA

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs