Kick boxing : Eric Ella, réhabilité sous condition !

vendredi 4 août 2017 Sport


Frappé par une mesure conservatoire l’empêchant d’exercer son mandat à la tête de la Fédération gabonaise de kick boxing à la suite d’une enquête de moralité initiée, Eric Ella vient de voir sa candidature être validée par le Ministère des sports mardi dernier.

Ecarté de l’élection pour la présidence de la Fédération gabonaise de Kick boxing pour des besoins d’enquête de moralité, Eric Ella a été reconduit à son poste de président de la Fédération Gabonaise de Kick boxing avec pour instruction formelle de toiletter certaines dispositions statutaires en prélude à la nouvelle élection fédérale qu’il devra organiser au plus tard le 19 septembre 2017. Eric Ella a été également frappé par les sanctions prises par Nicole Asselé, Ministre des Sports, qui vient de mettre de l’eau dans son vin.

Malgré les résultats défavorables de l’enquête de moralité d’Eric Ella, contesté par une bonne frange des férus de la discipline, ce dernier est de nouveau libre de briguer la présidence de la Fédération gabonaise de Kick boxing . A en croire une source proche du dossier, cette décision est justifiée par l’absence à ce jour de candidature à la fédération gabonaise de Kick boxing. Précisant qu’il n’est pas question de faire un toilettage de tous les textes, la tutelle a donc accordé un délai expirant le 19 septembre prochain, pour tenir l’assemblée générale élective.


PIN

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs