L’Hôpital Albert Schweitzer en grève depuis trois semaines !

jeudi 30 mars 2017 Société & environnement


Le personnel de l’Hôpital Albert Schweitzer de Lambaréné observe un mouvement d’humeur depuis trois semaines déjà. Les employés dudit hôpital réclament de meilleures conditions de vie et de travail ainsi que le paiement de plusieurs mois d’arriérés de salaire.

Situé dans la province du Moyen-Ogooué, plus précisément dans la ville de Lambaréné, l’Hôpital du Docteur Schweitzer connaît des difficultés auxquelles il n’a jamais été confronté auparavant. Un problème de financement serait à l’origine de cette atmosphère de tension qui dure depuis quelques temps. Les agents de la structure hospitalière réclament également le versement de trois mois d’arriérés de salaire, le paiement du 13e mois de l’année 2016, et protestent contre les taux de cotisations à la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS).

Les populations de Lambaréné ne savent plus à quel saint se vouer. « La Fondation Schweitzer nous a toujours accompagné depuis sa création jusqu’à ce jour. L’on ne comprend pas que l’Hôpital puisse aller jusqu’à arrêter son service minimum. Qu’allons-nous devenir ? Que les autorités gabonaises essaient de voir dans quelle mesure des solutions peuvent être trouvées. Sinon nous sommes perdus.  » nous confie une habitante de la ville.

En effet, ladite structure qui a fait de son fondateur un Prix Nobel de la Paix, est en proie à une grave crise de financement, son principal bailleur de fonds (l’état gabonais) ne parvient plus à honorer ses engagements. Si rien n’est fait, l’établissement pourrait se voir contraint de fermer ses portes.

Les populations de Lambaréné ne demandent pour leur part qu’une chose, le bon fonctionnement de la structure hospitalière qui d’antan faisait la fierté de la ville et du Gabon. Les membres du personnel espèrent que leurs revendications seront prises en compte, afin que la régularité de paiement des salaires ne soit plus au centre des discussions. Car comme le dit un adage, « Ventre affamé n’a point d’oreilles ».

Rappelons que l’Hôpital a été fondé en 1913 par Albert Schweitzer et sa femme, avec une capacité d’accueil de 150 patients au départ. L’hôpital qui est inscrit sur la liste idu patrimoine mondial de l’UNESCO faisait la fierté du Gabon, car il attirait de nombreux touristes venus spécialement pour visiter l’hôpital du « GRAND BLANC ».

Préserver cet hôpital fondé par ce personnage qui a marqué l’histoire du Gabon s’avère être un devoir pour les autorités gabonaises car la structure revêt un intérêt sur les plans sanitaire,économique, social, historique et culturel.


Marielle Ilambouandzi

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs