La Chronique de l’Agitateur : Vous avez dit fête des cultures ?

jeudi 1er juin 2017 Speciales


La fête des cultures c’est dans quelques jours. Ce sera un moment de grande explosion festive qui va drainer grand monde sur les différents sites retenus à cette occasion. Ainsi, seront célébrées les différentes expressions culturelles. C’est l’occasion de marquer une trêve à nos palabres politiques qui, à force de nous les gaver au quotidien jusqu’à l’overdose, deviennent agaçantes au point de nous sortir par tous les trous. A croire que la vie de la cité se résume à nous faire subir ces bouilles patibulaires avec leurs humeurs nauséeuses. Cette fête donc, outre le côté festif et ludique, aura le mérite de nous sevrer de ce climat d’incertitude entretenu par des individus aux mines serrées et aux regards mauvais.

Cette fête est une bouffée d’oxygène dans un pays où l’on crève d’ennui faute de lieux de loisirs. C’est ce qui, d’ailleurs, explique le rush observé lors des précédentes éditions de la fête des cultures. Il y aura donc à boire et à manger. Des mets bien du terroir seront exposés. Plus besoin de remplir la panse à la maison. Tous les adeptes de l’art festif seront bien sûr au rendez-vous. Entre deux verres, ils vont nous causer de tout, ils vont nous débiter des stupidités. On aura droit aux débats de caniveaux qui tenteront de refaire le monde. Ils formeront de petits ghettos communautaires voire ethniques ou politiques en total contradiction avec l’esprit de la fête des cultures qui se voudrait un lieu d’échange et de partage cela en toute convivialité et loin des clivages idéologiques.

Les organisateurs sont donc à pied d’œuvre pour que l’événement soit une réussite et qu’il ne ressemble pas au bordel ambiant par lequel s’étaient illustrées certaines éditions antérieures. En ces sales temps de jihad rampant mené par quelques abrutis barbus, les organisateurs ont promis de mettre sur pied une batterie sécuritaire afin de parer à toute éventualité. L’événement sera donc placé sous haute sécurité, une sécurité maximale en somme.

On espère surtout que les organisateurs ont prévu toutes les commodités les plus basiques pour que l’utile se joigne à l’agréable. Au nombre des commodités, on pense déjà aux lieux d’aisance qui font souvent défaut. Vous-vous rendez compte que vous décidez d’emmener votre petite famille à une telle fête et une vilaine coulante vous surprend dangereusement et vous voilà, tel un sauvage, en train d’enjamber les hautes herbes pour vous mettre à l’aise au risque même de vous retrouver, tel ce malheureux chinois qui connut un sort aussi funeste dans la forêt équatoriale, dans le ventre d’un python ! Souvent, lors de telles manifestations qui rassemblent grand monde au même endroit, ce sont les environs qui se transforment en latrines à ciel ouvert. Et bonjour l’ambiance olfactive capable de gâcher la fête. Une aubaine pour la tribu des mouches qui se réjouit de la masse de cette précieuse matière fécale facilement recyclable en engrais pour les besoins de notre agriculture bio bon pour la santé. Comme quoi même la matière fécale qui souffre injustement d’un mépris planétaire, est utile à notre santé.


L’Agitateur

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs