La communication d’Ali Bongo Ondimba pointée du doigt !

lundi 10 juillet 2017 Politique


Suite à la diffusion sur France 2 d’une enquête à charge contre Ali Bongo Ondimba, les thuriféraires du régime accusent les responsables de la communication du président d’être à l’origine de ce fiasco médiatique.

Décidément le numéro de Complément d’enquête diffusé jeudi dernier sur la chaine publique française ‘’France 2’’ ne cesse de faire couler beaucoup d’encre et de salive. Sur les réseaux sociaux, la jeune garde émergente ne cesse d’exprimer son désarroi au point de vertement accuser la communication du président d’être à l’origine d’un fiasco, d’un boycott d’Ali Bongo Ondimba. « Contrairement à ces jeunes qui ne comprennent toujours rien à la politique moi j’ai très mal dormi après la diffusion sur France 2 d’un document accablant pour le pouvoir » a déclaré Cédric Malonga, jeune cadre du parti au pouvoir au lendemain de la diffusion de Complément d’enquête. « Ali Bongo s’est flingué le pied » a renchéri un jeune partisan de l’opposition.

Qui était le référent de l’équipe de reportage de France 2 auprès du Président Ali Bongo ? Est-on tenté de s’interroger. Ali Bongo Ondimba en difficulté face au journaliste, a paru quelque peu désemparé. Ce qui a suscité notamment l’inquiétude de Bruno Ben Moubamba. « L’émission "Complément d’Enquêtes - France 2" n’est que l’aboutissement du dernier complot des "faux amis" du Président Ali BONGO ONDIMBA. Et je suis désemparé face à la "solitude" du Président… Je suis choqué par la forme de l’interview et je suis définitivement convaincu que le Président de la République est un homme seul qu’il va falloir aider malgré tout » a-t-il déclaré.

Une posture partagée par plusieurs amis d’Ali Bongo. « Qui est réellement derrière ce reportage et dans quel intérêt ou objectif à long terme ? Il serait à mon avis trop facile de pointer un regard inquisiteur sur l’opposition gabonaise, elle ne peut que saisir une belle occasion que lui donne le pouvoir, de s’offrir une cure de jouvence gratuitement… ce reportage nous oblige à porter un regard lucide et objectif sur la Communication du Chef de l’Etat. Dans ce registre je partage entièrement le point de vue de Bruno Ben Moubamba au sujet de la stratégie qui a précédé le tournage de l’émission ‘’Complément d’enquête’’  » a déclaré Vivien Amos Makaga Péa, responsable de l’UJPDG.

« C’est incroyable de voir un journaliste interviewer le Président du Gabon avec aucune déontologie, en sous-entendant des éléments à charge contre lui, avec des questions faussement ingénues et en argumentant ses dires avec des allégations mensongères… Qui ne savait pas que ces journalistes n’étaient pas là pour faire la bonne publicité du Chef de l’Etat ? Monsieur le Président, nous n’aurons peut être pas pu empêcher ce documentaire mais l’interview, OUI  ! » a renchéri une internaute sur sa page facebook.

Les regards se tournent vers les conseillers en communication d’Ali Bongo qui pour beaucoup n’ont pas évalué les possibles effets négatifs d’une telle interview et fait preuve de légèreté en n’exigeant pas de protocole d’interview. Toute chose qui pousse la jeune garde à exiger le départ de ces ‘’faux amis’’ d’Ali Bongo en service à la communication du président.


Tony Muru

Vos commentaires

  • Le 10 juillet à 11:28, par asphalt En réponse à : La communication d’Ali Bongo Ondimba pointée du doigt !

    Il ne s’agit pas ici d’accuser la communication du PR (Je note tout de même que c’est lui-même qui a demandé à ses conseillés de sortir de la salle, cela veut dire qu’il était à l’aise et ne craignait aucune question de la part des journalistes) il s’agit ici de prouver aux gabonais et aux français que ce qui a été dit tout au long du documentaire est un tissus de mensonge.Mais ça c’est une autre histoire.Cependant l’opprobre a été jeté sur le Président gabonais par la France et c’est un signe qu’il faut savoir lire.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet à 16:06, par path En réponse à : La communication d’Ali Bongo Ondimba pointée du doigt !

    c’est vilain

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs