La presse gabonaise lue par l’Agitateur : Croisade syndicale contre la baisse des salaires

samedi 28 juillet 2018 Speciales


Après le désordre observé dans la distribution et le paiement des salaires des agents mis sous bons de caisse dans la province de l’Estuaire, et l’application des décotes disproportionnées, Dynamique unitaire, la principale centrale syndicale et autres syndicats affiliés, envisagent désormais de faire barrage aux mesures gouvernementales destinées à stabiliser la masse salariale. De quoi donner du grain à moudre à la presse locale qui se fait abondamment l’écho d’une situation sociale précaire, prête à exploser à tout moment.

"La première victoire de Dynamique unitaire" !, s’exclame Le Temps qui écrit que « la décote sur les salaires des agents publics qui faisait tant jaser les 105.000 agents publics n’a pas eu lieu le 25 juillet ! ». « Pour une fois, l’Exécutif a compris les supplices de milliers de fonctionnaires ainsi que les cris d’orfraie des syndicats de l’administration publique, dont le plus important d’entre eux, Dynamique Unitaire, menace même de descendre dans la rue pour le maintien du pouvoir d’achat des Gabonais et de lancer un vaste mouvement de contestation sociale  », exulte l’hebdomadaire proche de l’opposition.

"Nous irons dans la rue pour protester", affiche en première page Echos du nord, qui reprend la déclaration du président intérimaire de Dynamique unitaire, Simon Ndong Edzo, sur la détermination des fonctionnaires à en découdre avec le gouvernement. «  Dynamique unitaire, lors de la dernière assemblée générale, avait demandé aux agents publics que si on touche à nos avantages statutaires nous allons nous retrouver le 02 août. Cette date du 02 août n’est pas fortuite, nous allons, au cours de ce grand rassemblement vérifier un certain nombre de choses  », explique dans les colonnes d’Echos du nord, le responsable intérimaire de Dynamique Unitaire.

"Les prochains combats syndicaux seront dans la rue", renchérit La Loupe, qui encense le président de Dynamique unitaire en critiquant vertement le pouvoir. « Intellectuel de haut vole, patriote convaincu, défenseur acharné des droits de l’homme, secrétaire général limogé de l’USTM, Jean Rémy Yama a accepté le sacrifice de défendre les intérêts des fonctionnaires, en dépit de la prison qu’il a subie en 2016 sans qu’aucun procès n’ait été intenté contre lui par ses geôliers. Face aux mesures d’austérité rejetées par l’ensemble des agents publics, il appelle à la mobilisation de tous les travailleurs. Il dénonce la fixation sur les agents publics civils pour baisser la masse salariale de l’Etat, alors que d’autres postes de dépenses obèrent les finances publiques. Comme toujours, il lance : « Unis nous sommes vainqueurs ».

"Les fonctionnaires préparent l’assaut final". C’est aussi ce qu’affiche en Une, L’Aube pour qui, « Dynamique unitaire veut atomiser le gouvernement ». L’Aube qui s’interroge sur les actions à mener par la centrale syndicale afin de venir à bout du gouvernement. «  Quelles activités prévoient Jean Rémy Yama et les fonctionnaires pour que le gouvernement revoie sa copie ? Issoze-Ngondet a déjà ajourné l’exécution de la décote devant s’appliquer sur les salaires des agents publics. Mais est-ce suffisants pour les refroidir ? Le 02 août prochain, une nouvelle AG des travailleurs annoncée au stade d’Awendjé. Le pays retient son souffle », conclut l’hebdomadaire.


L’Agitateur

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs