Leadership : Andrew Gwodog collectionne les distinctions !

jeudi 5 juillet 2018 Economie


Andrew Gwodog, Administrateur directeur général de la Société commerciale Gabonaise de Réassurance (SCG-Ré) a reçu dimanche dernier, le prix international du leadership de la qualité pour l’« excellence » de son management. Ce n’est toutefois pas le premier prix qu’il décroche cette année.

L’« oscar de l’Excellence des managers africains » n’est pas l’unique prix décroché par Dr Andrew Gwodog, le manager gabonais de la Société commerciale Gabonaise de Réassurance (SCG-Ré). D’abord, il y a eu les prix reçus en mai dernier qui récompensaient les meilleures entreprises privées en matière de qualité des services. Ensuite, l’Oscar du Meilleur manager africain pour l’année 2017. Puis, le week-end écoulé, le Prix international de leadership de la qualité. Trois prix aux caractéristiques spécifiques qui montrent cependant l’implémentation d’un style managérial, basé sur des résultats, dans un marché de l’assurance et de la réassurance en pleine mouvance concurrentielle.

Mais ces prix, sont avant tout selon le lauréat, « une reconnaissance internationale des efforts et du travail abattu par l’équipe de la SCG-Ré afin d’atteindre les standards internationaux en terme de gestion technique, commerciale et financière d’une société de réassurance ». Ce énième prix offre de fait, une nouvelle trajectoire à l’idée du « Gabon de service », politique soutenue par le Plan stratégique Gabon émergent (PSGE) et dresse le portrait d’une nouvelle classe de managers gabonais soucieux des performances. Mais ces récompenses reflètent tout de même la politique managériale interne.

Des récompenses conciliées au modèle économique

Les différentes distinctions décrochées par le dirigeant de l’entreprise aux sources de capitaux multiformes s’expliquent par le nouveau modèle économique de la SCG-Ré qui vise depuis quelques mois, à « porter la SCG-Ré au sommet de la hiérarchie de la Réassurance Africaine ». Une position stratégique qui tient cependant de la nouvelle dynamique de travail basée sur les « 3P » et les « 3S » qui expliquent dans une moindre mesure, les performances enregistrées par l’entreprise en 2017.

En effet, en 2017, le chiffre d’affaires de la société est évalué à 12,6 milliards de francs CFA contre 11,3 milliards l’exercice précédent soit, une hausse de 1,2 milliards de francs CFA. Sur les quatre prochaines années, le réassureur gabonais ambitionne entre autre de porter son capital social à 10 milliards de francs CFA, contre les 5 actuels.


Michaël Moukouangui Moukala

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs