Législatives 2018 : Guerre froide à Lambaréné entre RAO et Joël Ogouma !

mercredi 27 juin 2018 Politique


Alors que le processus de désignation des candidats est au point mort au sein du parti démocratique gabonais (PDG), des tensions politiques pour l’investiture du représentant de ce parti à Lambaréné sont perceptibles.

Lambaréné vit un remake des évènements de novembre 2017. Alors que la date de la tenue des élections législatives n’est pas encore officiellement connue, un conflit d’intérêt, organisé sous silence grandit de jours en jours dans la province du Moyen Ogooué, particulièrement à Lambaréné. La pomme de discorde réside dans la désignation du candidat du Parti démocratique gabonais (PDG) aux prochaines législatives. En atteste la « guerre » ouverte entre Richard Auguste Onouviet, ancien Président de l’Assemblée nationale, (Ndlr : candidat malheureux à l’élection du Membre du Bureau politique PDG) et Joël Ogouma, patron communal du parti.

A en croire les règles de fonctionnement du PDG, le nouveau statut de Joël Ogouma n’entraine pas de facto son investiture aux futures échéances électorales. De quoi redonner de l’espoir à son principal « rival » Richard Auguste Onouviet qui connaît déjà les arcannes de l’Assemblée Nationale, car étant le président de ladite institution.
A Lambaréné, alors que le PDG n’a pas encore désigné ses candidats pour les législatives, les deux hommes se regardent pour ainsi dire en chien de faïence. A qui profitera donc ce jeu de position ?


Michaël Moukouangui Moukala

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs