Ligue 2 France : Le FC Lorient a du mal à se défaire de l’ombre de Denis Bouanga !

samedi 28 juillet 2018 Sport


Le FC Lorient qui va débuter sa deuxième saison d’affilée en Ligue 2 française ce samedi 28 juillet face au Havre au Stade du Moustoir a du mal à faire sans l’international attaquant gabonais Denis Bouanga, parti pour un nouveau challenge au sein du club de Nîmes qui disputera la Ligue 1.

Si l’ambition principale c’est la remontée en L1 cette saison, le FC Lorient qui jouera son premier match de la saison 2018-2019 en L2 face au Havre ce samedi a montré sa fébrilité en attaque dans différents matchs de préparation après le départ vers Nîmes du jeune joueur gabonais Denis Bouanga.

Selon le club des Merlus, la préparation de la nouvelle saison a été difficile .Lors des matchs de préparation en prélude à la reprise du championnat de Ligue 2 française, Lorient a enregistré trois défaites avec un total de neuf buts encaissés. C’est seulement avec deux victoires, dont une face à Angers (3-1) que l’ancien club de Bruno Ecuele Manga, coéquipier de Denis Bouanga en sélection nationale du Gabon a terminé sa préparation.

En effet, les départs à l’intersaison de Denis Bouanga et de Mattéo Guendouzi n’ont pas fait les affaires du FC Lorient. Le manque de fraîcheur physique s’est révélé également préjudiciable pour le club de Lorient qui a été successivement battu (4-0) par l’équipe de France U19(4-0), par Brest(3-2) et (1-0 ) par Niort . Le staff technique songe à s’adapter au départ de Denis Bouanga, dont l’ombre plane toujours dans les têtes des supporters lorientais marqués par ses nombreuses bonnes prestations.


Pacôme IDYATHA

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs