Lutte contre les cancers : Les pays invités à investir plus de ressources

lundi 6 août 2018 Speciales


Cet appel sanctionne le séminaire de haut-niveau sur la promotion des programmes de plaidoyer et de sensibilisation contre le cancer qui vient de se tenir à Ouagadougou au Burkina Faso.

La déclaration finale convie également les Etats à promouvoir la participation de la société civile dans la diffusion des messages. Parmi les autres recommandations, l’on retient celle qui conforte la tenue des registres de cancer de type populationnel ainsi que le renforcement des capacités en matière de recherche et développement. Les experts présents dans la capitale burkinabé sont formels. Il est temps d’agir car si rien n’est fait, le cancer tuera davantage en Afrique. Partant notamment du fait que notre continent fera face d’ici 2030, à une montée exponentielle des personnes atteintes par la maladie. Plusieurs facteurs y militent en effet parmi lesquels, le vieillissement de la population, l’augmentation de la consommation du tabac, l’inactivité physique et la mauvaise alimentation due à la tendance à vivre à « l’occidental ».

Dix-huit épouses de chefs d’Etats ont pris part à la rencontre de deux jours qui constituait également, le prolongement d’un engagement pris lors de la session spéciale du 13e sommet de l’organisation de la conférence islamique à Istanbul (Turquie) en 2016. Un mini-conclave axé sur leur leadership justement dans les domaines du cancer. La tenue en septembre prochain à New York, de l’assemblée générale des nations-unies consacrée aux maladies non-transmissibles permettra entre autres, de mesurer le chemin parcouru.


PB

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs