Macroéconomie : Le FMI satisfait des avancées réalisées par le Gabon

mercredi 18 décembre 2019 Economie


Lundi 16 décembre, à l’issue du conseil d’administration du Fonds monétaire internationale (FMI), à Washington DC, aux Etats-Unis, Mitshuhiro Furusawa, directeur général et président par intérim de cette institution financière internationale s’est dit satisfait de l’amélioration des conditions macroéconomiques réalisée par le Gabon au cours de ces dernières années. Non, sans manquer d’inviter le gouvernement gabonais à renforcer les réformes afin de soutenir la croissance économique du pays.

Le Conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) s’est tenu en début de semaine à Washington DC, aux Etats-Unis. A l’issue des débats, le directeur général adjoint du Fonds monétaire international (FMI) Mitshuhiro Furusawa, par ailleurs président par intérim de l’institution financière internationale a exprimé sa satisfaction à l’endroit du Gabon pour les efforts accomplis dans l’amélioration des conditions macroéconomiques. «  Les résultats obtenus par le Gabon dans le cadre du programme appuyé par l’accord conclu avec le FMI au titre du mécanisme élargi de crédit ont été globalement satisfaisants » a fait remarquer Mitshuhiro Furusawa.

Ces résultats ne sont en réalité que la conséquence directe des réformes controversées engagées par le Gabon il y a quelques années et destinées à assainir les dépenses publiques et redresser l’économie nationale alors frappée par la crise du pétrole depuis 2014. Selon le FMI, «  l’amélioration des conditions macroéconomiques s’est poursuivie, avec une accélération moyenne de la croissance, une amélioration des positions budgétaire et extérieure et une réduction de la dette publique ». Malgré cette note positive, fait remarquer le FMI, des réformes ambitieuses sont encore nécessaires pour susciter une croissance plus élevée, plus inclusive et plus résiliente.

Renforcer les réformes

La mise en place de ces réformes devrait permettre une meilleure résilience de sorte à mieux faire face à certains obstacles. En effet, en dépit du constat encourageant du FMI, le Gabon n’est pas encore totalement sorti de la crise. L’investissement, après des années de crise demeure un tabou et cela impacte la relance de l’économie. Or, pour accompagner la croissance économique, l’investissement, perçu comme le facteur par excellence de la relance de l’économie doit être financé, afin d’agir sur l’amélioration du climat des affaires et sur le volet social.

Depuis près de deux ans, la croissance économique gabonaise reprend progressivement du souffle. En 2020, les prévisions macroéconomiques font état d’une croissance à 3,9%. Cependant, sans des réformes sur le court et moyen termes cette croissance pourrait repartir à la baisse. Pour Mitshuhiro Furusawa, le renforcement soutenu des réformes structurelles est donc indispensable pour combler les déficits en infrastructures, améliorer le capital humain, développer l’intermédiation financière, apurer les arriérés intérieurs et renforcer la gouvernance et le dispositif de lutte contre la corruption pour espérer améliorer le climat des affaires et permettre une croissance plus forte et inclusive. Le Gabon devrait s’appuyer sur l’amélioration de la gestion des finances publiques et l’efficience de l’investissement public, y compris l’accroissement des recettes intérieures et la maîtrise des dépenses non prioritaires pour parvenir à cette projection.


Michael Moukouangui Moukala

Vos commentaires

  • Le 18 janvier à 05:00, par Antoinedjaffa En réponse à : Macroéconomie : Le FMI satisfait des avancées réalisées par le Gabon

    TALISMAN DE PROTECTION CONTRE LES MAUVAIS
    TALISMAN DE PROTECTION : il est conseillé pour les hommes d’affaires ;homme politique ;les chefs d’entreprises ;les grand commerçantes ou commerçant ; les chauffeur qui font de long distance a moto ou en voiture. ce talisman vous protège contre les mauvaises esprits ;les mauvaises sort ; les accidents de circulation il influence l’entourage dans le quel vous vous retrouvé ;il vous donne la chance dans toute vos activité de revenue, il vous aide a attiré la clientèle ;avec lui vous êtes aimer par tous ou vous mettez les pied. si vous êtes intéressé contacter moi sur

    notre numéro whatsapp : +229 67689066 ou dans notre e-mail : grandpretrespirituel@gmail.com

    Répondre à ce message

  • Le 18 janvier à 05:04, par Antoinedjaffa En réponse à : Macroéconomie : Le FMI satisfait des avancées réalisées par le Gabon

    Je suis maitre antoine djaffa, maitre spirituel des esprits et très reconnu en Afrique pour mes travaux occultes avec des résultats garantie a 99% pour ne pas dit a 100%. Mon contacte whatsapp :+22967689066.les travaux que je fait sont :
    Retour affectif
    Parfum de chance
    Savon de chance
    Rituel de richesse
    Guérite du faiblesse sexuel ect.......
    Tel :+22967689066

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs