Maladies non transmissibles : Ouverture du 7e congrès de la Sogaped

vendredi 24 novembre 2017 Santé


Les dernières statistiques révèlent une augmentation des maladies non transmissibles dans le monde. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), ces maladies sont à l’origine d’environ 70% des décès au niveau planétaire. Pour prévenir du danger de leur existence et mettre en place des actions de riposte, la Société gabonaise de pédiatrie (Sogaped) organise un congrès depuis hier, jeudi 23 novembre courant, à l’hôtel Radisson Blue, son 7e congrès.

Les maladies non transmissibles sont l’une des plus importantes causes de mortalité au monde. A en croire l’OMS, elles occasionnent pas moins de 70% de décès prématurés sur la terre. En Afrique, particulièrement au Gabon, les maladies non transmissibles représentent un réel danger non seulement pour les personnes âgées et adultes, mais également pour les enfants. C’est pourquoi pour ce 7ème congrès, la Sogaped a retenu pour thème « Les maladies non transmissibles de l’enfant ».

Les maladies non transmissibles expliquent le Vice-Président du Sogaped, ont fait l’objet d’une attention particulière de ce congrès pour plusieurs raisons. « D’abord, il y a les données da la littérature qui présentent à la communauté l’ampleur du problème dans le monde. Ensuite, il y a la préoccupation de nos différentes sociétés savantes à travers leurs journées scientifiques qui donnent des données hospitalières effrayantes », a-t-il expliqué.

Au Gabon, la riposte enregistre des avancées significatives, avec l’engagement des autorités publiques qui selon la Ministre de la Santé, Me Denise Mekam’ne, attachent une importance à la résolution des problèmes de santé et au bien-être des populations en particulier dans le domaine de la santé de la mère et de l’enfant. « Cet engagement au plus haut niveau s’est traduit, entre autre, par la construction d’un centre hospitalier universitaire mère-enfant, Jeanne Ebori », explique le Ministre de la Santé. De même, l’implication du pays dans la prévention et la lutte contre ces maladies s’explique également par la souscription du Gabon à l’engagement des pays Africains en faveur de la stratégie mondiale pour la santé de la femme, pour l’enfant et de l’adolescent 2016-2030 qui comprend, la lutte contre toutes les formes de malnutrition.

Pour la Première Dame, Sylvia Bongo Ondimba, marraine de ce 7e congrès, « il est primordial de favoriser de tels espaces (…) où des professionnels de la santé se rencontrent pour questionner réfléchir, proposer, avancer… », car selon elle, « la prévention est la meilleure arme dont nous disposons » contre ces fléaux de santé.

La Sogaped, un parcours flatteur

Si aujourd’hui la lutte de la Sogaped est orientée vers les pathologies non transmissibles de l’enfant perçues comme un mal effrayant, cette organisation, regroupant des spécialistes de différents domaines de la médecine, n’est pas à son premier coup d’essai. Depuis sa création en 1987, la Sogaped s’est illustrée par la réalisation des journées thématiques et des congrès qui touchent essentiellement des problèmes récurrent de santé au Gabon comme les affections respiratoires, la rougeole, la vaccination et bien d‘autres.

« Le premier congrès organisé en 2000 à Libreville, conjointement par l’association des pédiatres d’Afrique francophones nous a ouvert la voie », explique le Vice-Président. Et depuis, la Sogaped ne déroge pas à son crédo : la prévention et la riposte via l’organisation des congrès. En trente ans d’existence, le bilan est quasi-positif si l’on s’en tient à l’énumération du Vice-président et l’écho de leurs différentes actions dont les journées thématiques et autres congrès. « Nous pouvons dire sans triomphalisme que la société gabonaise de pédiatrie a rempli son rôle d’animateur de la formation continue », explique le Vice-président.


Michaël Moukouangui Moukala

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs