National Foot1 : Jaduve Mboumba à Oyem AC

mercredi 25 octobre 2017 Sport


Ancien pensionnaire de Sogea, Ombilianziami, Akanda FC récemment POG FC, Jaduve Mboumba vient de rejoindre le club Oyem AC, (Ndlr : néo promu en première division gabonaise de football dite professionnelle). Milieu de terrain, très actif avec l’Association Nationale des Footballeurs Professionnels du Gabon (ANFPG) dans laquelle il occupe le poste de Secrétaire général, Jaduve Mboumba s’est prêté aux questions de Gaboneco.com.

Gaboneco (Ge) : Vous venez de signer à OYEM AC, quelles sont vos premières impressions ?

Jaduve Mboumba (JM) : Je me retrouve à OYEM AC parce que j’ai été sollicité pour faire parti du projet du club qui compte jouer d’abord le maintien cette saison, avec le souci de ramener de la chaleur dans la ville, en proposant un projet de jeu attrayant. Avec mon ancien club, POG FC, le contrat a été rompu après la phase aller de la saison dernière pour de raisons d’impayés de salaire et du non respect des engagements dudit club.

Ge : Vous avez été longtemps capitaine de plusieurs équipes du National Foot1, pourquoi avoir accepté de signer chez un néo promu ?

JM  : Il faut dire déjà que j’avais une grande envie de quitter Libreville. Et l’intérêt d’Oyem AC à mon endroit date de longtemps. Le fait que le club soit un néo promu n’est pas un problème, mais plutôt une motivation personnelle pour l’aider à grandir. Puis, disons que la politique du club est basée sur un aspect social .Oyem AC, c’est une famille dans laquelle chacun a sa place, une chose qui me plait d’autant plus que je suis quelqu’un d’attachant et portant un intérêt particulier à la famille.

Ge : Quelles sont vos objectifs personnels, cette saison ?

JM : Sur le plan personnel, c’est clair qu’avec OYEM AC, je n’ai pas d’excuse à donner. Je souhaite déjà retrouver la plénitude de ma forme pour apporter ma touche technique et mon expérience dans l’entre jeu, vu que le staff technique, dirigé par le coach Rismo Obiang met l’accent sur la qualité de jeu à produire. J’ai donc à cœur de retrouver vite toutes mes qualités et surtout mon sens du but.

Ge : Vous êtes Secrétaire général de l’ANFPG et joueur, n’y a-t-il pas incompatibilité ?

JM : Je me considère actuellement membre actif et adhérent d’ailleurs, mais c’est clair que l’ANFPG, puisque c’est d’elle qu’il s’agit, est assez forte et que dans sa gestion nous nous battons pour qu’elle ne dépende pas d’individus, car c’est une affaire de tout footballeur aussi bien gabonais qu’étranger, fille comme garçon. Je profite de cette tribune que vous m’offrez pour inviter tous les footballeurs à adhérer et s’intéresser d’avantage aux activités de l’ANFPG.


Propos recueillis par Pacôme IDYATHA

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs