National Foot1 : Retour contesté de Nono Allen !

dimanche 19 novembre 2017 Sport


Aussi étonnant que cela puisse paraître, l’attaquant gabonais Dorian Nono Allen qui évolue depuis plus d’un an dans le championnat d’élite sud-africain sous les couleurs du club de Free State Stars serait sur le point de s’engager avec le CF Mounana, champion en titre du National Foot 1.

Le retour présumé de Nono Allen dans le National Foot 1 qu’il a marqué au sein de la formation de l’AS Pélican avec ses 19 réalisations en 2015 avant son départ pour le championnat sud-africain de première division, serait mal perçu par de nombreux amoureux du ballon rond.

Actuellement très proche des dirigeants du CF Mounana pour une éventuelle signature de contrat, le choix de l’attaquant laisse de nombreux observateurs de la scène footballistique dans la plus grande incompréhension. En effet, si pour quelques-uns de ses fans ce retour est applaudi d’autant plus qu’il pourrait lui permettre de rebondir facilement en équipe nationale, pour d’autres, c’est la preuve de son manque d’ambition.

Pour cette nouvelle saison, le cas de Nono Allen est loin d’être isolé, car bien avant lui le monde du football gabonais avait été tout aussi surpris par la nouvelle du retour de Johan Diderot Lengoualama qui évoluait du côté de la D1 marocaine après un bref passage en Ligue 2 portugaise et par celui de Romuald Ntsitsigui qui revenait du KF Tirana en première division albanaise.

Selon plusieurs spécialistes, les joueurs gabonais sont souvent rattrapés par un manque d’ambition, de professionnalisme et de force mentale. Ce n’est donc pas une malédiction comme certains le clament. De Nzue Nguema au Portugal, Dieudonné Londo en Belgique, Bruno Mbanangoye Zitha, Eric Mouloungui, en passant par Paul Ulrich Kessany, Alain Ndjissikadie au TP Mazembe, personne ne peut mettre en doute leur talent. Malheureusement ils n’ont pu s’affirmer dans la durée au sein de leurs différents clubs. Conséquence : ils sont tous revenus jouer au pays avant de mettre fin à leur carrière.


Pacôme IDYATHA

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs