National Foot1 /Stade Migovéen : La tête d’Alexandre Jurain mise à prix !

mercredi 21 février 2018 Sport


Plus rien ne va au stade Migovéen. Après sa troisième défaite consécutive concédée le dimanche 18 février dernier à domicile contre Missile FC (0-1 ), le coach français Alexandre Jurain, ancien directeur du centre de formation du CF Mounana fait l’objet de plusieurs critiques des supporters du Stade Migovéen qui n’hésitent pas à demander sa tête.

Accueilli en début de saison comme un héros au Stade Migovéen, l’entraineur français Alexandre Jurain, considéré comme le technicien le plus payé du championnat gabonais de première division avec un salaire estimé à 2 millions de francs Cfa ne semble plus faire l’unanimité. Selon plusieurs supporters du Stade Migovéen , classé à la douzième place sur 14 clubs, le coach français doit quitter le banc du club pour faire valoir ses talents de formateur au centre de formation du club.

Les griefs ?

Le technicien français qui n’a jamais entraîné un club de première ou même deuxième division dans son pays natal, mais qui a dirigé les petites catégories du CF Mounana à son arrivée au Gabon, il y a quelques années manquerait de consistance pour diriger le Stade Migovéen. Après six journées de championnat Alexandre Jurain qui a pourtant bénéficié de plus de deux mois de préparation n’a toujours pas pu constituer une équipe type, capable de défendre les couleurs du Stade Migovéen. Le manque de cohésion dans l’équipe, l’incertitude dans ses choix, le manque d’efficacité, le manque de rigueur et la faiblesse mentale des joueurs qu’il a eu lui-même pris le soin de recruter sans ingérence de la direction du club en attaque sont autant de griefs contre l’unique coach européen en exercice au sein du championnat gabonais.

Le coach français est aussi accusé d’avoir vendu du vent pour être recruté à la tête du Stade Migovéen qu’il a pris selon plus d’un comme un champ d’expérimentation. Se considérant comme un entraineur rigoureux, Alexandre Jurain avait libéré plusieurs anciens joueurs du Stade Migovéen, sous prétexte qu’ils n’avaient pas le niveau requis. Cependant ces même joueurs marquent et défendent sous les couleurs de leurs nouveaux clubs. Lesquels clubs administrent des raclées au Stade Migovéen. Le club de Lambaréné dépourvu aujourd’hui de fond de jeu ne produit aucun spectacle depuis le lancement du National Foot1.

Conséquence : la 3e équipe de Lambaréné, engagée en première division dite professionnelle du football gabonais hormis Adouma et Pélican bénéficie de moins en mois du soutien des populations de la province du Moyen-Ogooué. Dépités par le mauvais spectacle offert par les joueurs du Stade Migovéen face à Missile FC, les quelques rares supporters qui croient encore à l’équipe demandent le départ du coach Alexandre Jurain.


Pacôme IDYATHA

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs